DIRECT. L’Assemblée nationale vote en première lecture l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #POLITIQUE

17h14 : Interdiction de la corrida : « Ce que je vous demande aujourd’hui, c’est de réparer une injustice », expose @CaronAymericoff. « Malgré la volonté claire du produire, il y a encore des lieux en France où on peut torturer et tuer un animal pour le plaisir. »#DirectAN #Corrida https://t.co/X28HBYp7XW

17h11 : « Pendant les 20 minutes que dure son calvaire, le taureau subit des coups de pique dont la pointe peut s’enfoncer jusqu’à 20 centimètres dans les chaises (…) Puis vient le moment de la mise à mort. »

Aymeric Caron décrit avec de nombreux détails sanglants la « suffocation » du taureau lors d’une corrida.

17h09 : « La question que j’ai l’honneur de vous soumettre interroge le plus profond de nos consciences. »

Aymeric Caron prend la parole en tant que rapporteur de la proposition de loi visant « à abolir la corrida » et rappelle que la loi interdit déjà la pratique de la corrida, sauf exception. « Malgré la volonté claire du produire, il y a encore des lieux en France où l’on peut torturer et tuer un animal pour le plaisir. »

16h47 : L’Assemblée nationale a adopté à une très grande majorité l’inscription de l’IVG dans la Constitution. Prochaine étape et elle s’annonce ardue : convaincre le Sénat

16h47 : Comme le souligne notre journaliste Margaux Duguet, la prochaine étape s’annonce ardue, car il va falloir convaincre le Sénat.

16h44 : « Je veux enfin dédier cette victoire historique (…) aux femmes des Etats-Unis, aux femmes de Pologne, aux femmes de Hongrie dont le droit à l’avortement est aujourd’hui entravé. Mais aussi aux militantes qui dans notre pays luttent au quotidien pour le droit des femmes à disposer de leur corps. »

16h40 : Mais rien n’est encore fait. Il reste encore quelques obstacles avant son adoption définitive, comme l’explique notre journaliste Margaux Duguet dans cet article.

16h38 : Dans le détail, 337 députés ont voté pour son inscription, et seulement 32 contre (sur 387 votants).

16h38 : #IVG Les députés votent pour l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution en première lecture.

16h36 : « Ma mère a eu recours à l’avortement à un moment où c’était illégal dans notre pays. »

La députée Aurore Bergé se livre à l’histoire personnelle de sa mère lors de son explication de texte. « L’opération ne s’est pas très bien passée. Elle est allée à l’hôpital (…) et elle a subi un curetage sans anesthésie. C’est cela qui s’est passé »raconte la députée. « Au nom de toutes nos mères qui se sont battues, au nom de toutes nos filles qui n’auront plus à se battre (…) Je suis ici pour voter ce texte et j’espère qu’il sera voté aujourd’hui . » Elle reçoit une standing-ovation.

16h34 : Les parlementaires sont en train de livrer leurs explications de vote sur la proposition de loi pour un « droit fondamental à l’IVG ». Ils sont nombreux à se féliciter du travail en commun effectué par la gauche et la majorité pour trouver un accord sur ce texte. « C’est un grand jour. Il faut mesurer l’importance de ce vote »notamment l’écologiste Jérémie Iordanoff.

15h39 : Bonjour @Lucius. sachez que ce choix a fait l’objet de débats au sein du groupe LFI. La proposition de loi hausse du smic à 1 600 euros net faisait l’objet de plus de cent amendements et n’avait par ailleurs aucune chance d’être adoptée. Pour se donner plus de temps, il a donc été choisi de retirer ce texte dans l’espoir de faire adopter des réformes sociétales, qui ont en plus une forte visibilité médiatique, comme la constitutionnalisation de l’IVG ou l’abolition de la corrida . Le choix de La France insoumise a ensuite été raillé par la droite. « On avait l’occasion de débattre du SMIC, vous préférez la tauromachie », un lancé dans l’hémicycle le député LR Marc Le Fur.

14h53 : Bonjour. Qu’est-ce qui pousse les Insoumis à abandonner leur texte sur le Smic au profit de l’interdiction des corridas ? Est-ce que le niveau de salaire minimum est jugé moins important que le bien être des vaches ?

14h49 : IVG : l’amendement de réécriture de l’article unique est adopté. Il crée un article 66-2 de la Constitution : « La loi garantit l’effectivité et l’égal accès au droit à l’interruption volontaire de grossesse. »#IVG #DirectAN https://t.co/coJzxh9DVW

14h47 : Une première étape de franchise pour la constitutionnalisation de l’IVG. L’amendement de réécriture de l’article unique a été adopté à l’Assemblée. On attend désormais l’adoption du texte final par les députés.

13h24 : C’est l’heure des contenus à ne pas manquer :

« Œuvre d’art » ous « spectacle de désolation » ? Notre reporter Clément Parrot s’est rendu à Nîmes, où les pro et anti-corrida s’affrontent autour de l’arène.

• Où se trouvent les passifs thermiques en France ? Nos journalistes Léa Prati et Noé Baudouin vous répondent en infographies.

• Le professeur Samuel Paty, assassiné devant son collège en octobre 2020, ressentait « une vive inquiétude » les jours précédant sa mort, selon les derniers éléments de l’enquête.

13h06 : Petite pause pour les députés. L’Assemblée nationale suspend le débat sur la constitutionnalisation de l’IVG jusqu’à 15 heures, le temps de la pause déjeuner.

13h02 : La corrida fait débat, considérée comme une« oeuvre d’art » par certains ou un « spectacle de désolation » par d’autres, à Nîmes (Gard). Notre reporter Clément Parrot est allé à la rencontre des pro et des anti-corrida qui s’affrontent autour de l’arène. (CLEMENT PARROT / FRANCEINFO)

12h21 : La proposition de loi du député LFI Aymeric Caron visant à interdire la corrida est examinée à l’Assemblée nationale cet après-midi. En attendant, nous vous suggérons un tour d’horizon des pays qui l’autorisent et des différentes pratiques qui l’encadrent dans le monde.

12h02 : Il est midi, voici un nouveau point sur les titres :

• Les trois centrales nucléaires ukrainiennes contrôlées par Kiev ont pu être reconnectées au réseau électrique, annonce le ministère de l’Énergie. Elles en avaient été coupées hier, après des frappes massives de la Russie. Suivez notre direct.

• L’examen de la proposition de loi LFI pour inscrire l’IVG dans la Constitution à l’Assemblée nationale. Vous pouvez suivre les débats dans notre direct.

• Le Finistère et le Morbihan sont placés en vigilance orange « vagues-submersion », en raison d’une forte houle. L’alerte est valable de 15 à 18 heures.

• Le nom du ou de la lauréate du Goncourt des lycéens doit être annoncé à 12h45. Nous vous l’annoncerons bien sûr dans ce live.

11h54 : Une proposition de la loi portée par le député LFI Aymeric Caron doit être débattue cet après-midi à l’Assemblée nationale. « Je crois que tout est possible »assure-t-il, alors que le texte a été rejeté en commission. « Ce n’est effectivement pas le meilleur signal mais cela ne me refroidit absolument pas. »

11h43 : « Quand on sait les liens qui vous unissent à la Russie, vous feriez mieux de vous taire », dit @E_DupondM à l’adresse des députés RN. Bref, on n’avance toujours pas sur le sujet du jour : l’inscription de l’IVG dans la Constitution.

11h43 : On s’écharpe sur l’obstruction parlementaire et pendant ce temps-là, tic-tac, tic-tac, le temps file (à minuit, la niche de LFI s’arrête).

11h43 : Et voilà le député RN Victor Catteau défend maintenant un amdt visant à s’inscrire dans la constitution : « Il n’y a en France d’autre communauté reconnue que la communauté nationale. etc »… Evidemment, les députés de la Nupes et de la majo s’indigne. « Hors-sujet », entend-t-on.

11h43 : On arrive en plein dans des amdts d’obstruction puisque le député LR Marc Le Fur propose toute autre chose sur la Charte de l’Environnement

11h43 : Les débats sur la constitutionnalisation de l’IVG se poursuivent à l’Assemblée nationale. Selon notre journaliste Margaux Duguet, qui se trouve sur place, les échanges virent à l’obstruction parlementaire.

11h24 : « Personne ne peut prédire l’avenir », fait valoir @MathildePanot. « Introduire le devoir à la contraception et à l’avortement dans notre Constitution, c’est conjurer ici l’effroi qui nous saisit lorsqu’ailleurs, les droits des femmes font l’objet de coups de boutoir ». #IVG #DirectAN https://t.co/RdfetaSMYI

11h27 : La cheffe de file des députés LFI, Mathilde Panot, a pris la parole à l’Assemblée nationale, pour présenter la proposition de loi sur la constitutionnalisation de l’IVG. « Introduire le droit à la contraception et à l’avortement dans notre Constitution, c’est conjurer ici l’effroi qui nous saisit lorsqu’ailleurs, les droits des femmes font l’objet de coups de boutoir »avance-t-elle.

09h56 : « Graver dans le marbre de notre Constitution le droit fondamental à l’#IVG me paraît plus que nécessaire en ces temps agités », déclare @E_DupondM. #DirectAN https://t.co/YfgAR5PdJ4

09h56 : Le ministre rappelle que l’IVG a été récemment menacée ou restreinte dans certains pays (c’est notamment le cas aux Etats-Unis, où 13 Etats interdisent totalement l’avortement depuis que la Cour suprême a renversé l’arrêt qui garantissait ce droit dans tout le pays). « Graver dans le marbre de notre Constitution le droit fondamental à l’IVG me paraît plus que nécessaire en ces temps agités », ajoute Eric Dupond-Moretti.

09h52 : « Le gouvernement est favorable à l’inscription du droit à l’IVG dans notre constitution », déclare @E_DupondM.#IVG #DirectAN

09h55 : Une proposition de loi pour inscrire l’IVG dans la Constitution est examinée ce matin à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la niche de la France insoumise. « Le gouvernement est favorable » à la constitutionnalisation de ce droit, a déclaré le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

10h47 : Il n’est jamais trop tard pour faire la revue de presse ! Ouest-France et Le Figaro évoquent ce matin la proposition d’interdiction de la corrida, étudiée aujourd’hui par l’Assemblée nationale dans le cadre de la niche parlementaire de La France insoumise.

(OUEST-FRANCE)

(LE FIGARO)

09h30 : C’est une proposition de loi qui tient en une phrase, mais qui a donné lieu à de multiples réécritures et batailles entre les différents camps politiques. L’Assemblée nationale se penche sur l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution, aujourd’hui, lors de la niche parlementaire de La France insoumise. Quatre jours plus tard, le Palais-Bourbon examine la même proposition, déposée cette fois par Renaissance. Si ces textes ont une chance de passer chez les députés, d’autres obstacles majeurs restent à franchir.

Des militants défilent pour l'inscription de l'IVG dans la Constitution, à Paris, le 28 septembre 2022. (CORINNE SIMON / HANS LUCAS / AFP)(CORINNE SIMON / HANS LUCAS / AFP)

1 réflexion sur “DIRECT. L’Assemblée nationale vote en première lecture l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution”

  1. https://challonge.com/siy5fvir
    https://challonge.com/zr2flxop
    https://challonge.com/oc1omnl6
    https://challonge.com/3ewk8d0i
    https://challonge.com/lnrmfnh2
    https://challonge.com/kj8th6cd
    https://new.c.mi.com/my/post/377013/TODAY_watch_Brazil_vs_Serbia_live_stream_15_Octobe
    https://new.c.mi.com/my/post/377162/LIVE_Brazil_vs_Serbia_live_stream_Free_15_October_
    https://new.c.mi.com/my/post/377023/TODAY_watch_Brazil_vs_Serbia_live_stream_free_onli
    https://new.c.mi.com/my/post/377028/Watch_Brazil_vs_Serbia_live_stream_Reddit_15_Octob
    https://new.c.mi.com/my/post/377167/STREAMING_Brasil_Serbia_Live_24_november_2022
    https://new.c.mi.com/my/post/375635/Brazil_vs_Serbia_live_stream_and_how_to_watch_the_
    https://new.c.mi.com/my/post/377048/
    https://new.c.mi.com/my/post/379321/
    https://new.c.mi.com/my/post/377177/
    https://new.c.mi.com/my/post/377182/
    https://new.c.mi.com/my/post/379331/
    https://new.c.mi.com/my/post/377013
    https://new.c.mi.com/my/post/377162
    https://new.c.mi.com/my/post/377023
    https://new.c.mi.com/my/post/377028
    https://new.c.mi.com/my/post/377167
    https://new.c.mi.com/my/post/375635
    https://tealfeed.com/transmisso-brasil-x-srvia-ao-vivo-y031h
    https://tealfeed.com/free-brazil-vs-serbia-live-coverage-bdpyt
    https://tealfeed.com/-aa6uv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *