Un maire sort le carnet de chèque et offre 30 000 euros à qui achètera une maison abandonnée du centre-ville

l’essentiel
Une petite commune des Pouilles, dans le sud-est de l’Italie, offre 30 000 euros à qui achètera une maison du centre-ville abandonnée. Le mais ? Contrer l’exode massif de sa population en attirant de nouveaux habitants.

Préciscce, La « Cité de l’Or vert » pour ses olives, fut une splendide cité médiévale construite par des moines. Aujourd’hui, la ville meurt. Les habitants fuient ses ruelles pour de plus grandes villes, pourvoyeuses en opportunité. Qui plus est, les familles qui restent ne suffisent pas à renouveler la population le taux de natalité diminuant. Le maire a donc décidé de sortir le carnet de chèque pour attirer de nouveaux arrivants dans cette petite commune des Pouilles. Il propose ainsi 30 000 euros à qui achètera une maison abandonnée du village.

30 000 euros et des avantages fiscaux

« Beaucoup de maisons sont vides dans le centre-ville qui a été construit avant 1991, et nous aimerions qu’il reprenne vie avec de nouveaux résidents », explique Alfredo Palese, un conseiller municipal à CNN. Ici, le mètre carré est déjà particulièrement bas. Les prix les plus bas démarrent à 500 euros le mètre carré. La personne qui voudra racheter une maison abandonnée rejoignant les 10 000 habitants de la ville se verra en plus remis un chèque de 30 000 euros.

Comme le maire l’explique, ce dernier est destiné premièrement à financer l’achat « d’une vieille maison en centre-ville », mais aussi à « remettre au goût du jour » la bâtisse délaissée. Mais ce n’est pas tout. La municipalité a également prévu une série d’avantages fiscaux et d’autres primes pour permettre à de nouveaux commerces et familles de se projeter à Preciscce. La ville historique ne manquera pas de séduire les amateurs de dolce vita.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *