« Toujours aucun texte satisfaisant et à la hauteur des urgences climatiques », regrette Agnès Pannier-Runacher

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COP27

20h39 : La réunion de clôture de la COP27 avait d’abord été annoncée pour 18 heures. Puis 20 heures. Et maintenant 21 heures. Et rien ne garantit qu’elle ne sera pas repoussée à nouveau. Les pays peinent manifestement à se mettre d’accord sur la déclaration finale.

19h39 : Il est 19h05, faisons un point sur l’actualité en ce début de soirée :

Le procureur de la République d’Agen a fait le point sur l’enquête au sujet de la mort d’une adolescente de 14 ans à Tonneins (Lot-et-Garonne). Le principal suspect a avoué les faits.

• A Paris, la manifestation contre les violences sexistes et sexuelles a rassemblé entre 18 500 et 80 000 personnes, selon les estimations de la police et des organisatrices.

Il n’y a pas de « toujours aucun texte satisfaisant et à la hauteur des urgences climatiques »selon le gouvernement français, au dernier jour des négociations à Charm el-Cheikh, en Egypte.

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, représentant la France au Qatar pour l’ouverture de la Coupe du monde, demain après-midi.

16h39 : « A ce stade, le texte de Charm el-Cheikh est une simple copie du texte de Glasgow ». Vice-présidente de l’ONG Global Citizen, Friederike Röder juge le projet de texte final actuellement sur la table largement insuffisante : rapport des décisions concrètes sur les « pertes et dommages » à l’année prochaine, pas d’échéancier sur les 100 milliards toujours manquants pour l’aide à l’adaptation et à l’atténuation, aucun progrès sur l’élimination des énergies fossiles…

16h24 : Un accord sur les « pertes et dommages » (c’est-à-dire les réparations des dommages du changement climatique payés par les pays riches pour les pays pauvres et exposés) semble portée de main à la COP27. Sur Twitterle ministre du Climat du Pakistan affirme qu’une proposition est sur la table, qui n’est « pas parfait » Maïs « répondre aux demandes de base des pays en développement ». Une source diplomatique européenne assure à l’AFP, sous couvert d’anonymat, qu’un accord a été trouvé.

16h22 : Rappelons que la COP est un événement annuel. Le Premier ministre australien a déclaré ce matin que son pays était candidat à l’organisation de la COP31 en 2026. On sait déjà que le sommet se tiendra l’an prochain aux Emirats arabes unis. Plusieurs pays européens espèrent accueillir la COP29 et le Brésil accueillera la COP30.

14h20 : Un brouillon de texte final a été communiqué il y a environ une heure aux pays réunis à la COP27, explique sur franceinfo Aurore Mathieu, responsable des politiques internationales au sein du Réseau action climat.

19h09 : Rappelons les principales informations de ce samedi :

Dernière journée sous haute tension à la COP27 : le numéro 2 de la Commission européenne menace de ne pas signer l’accord final du sommet, craignant qu’il abandonne l’objectif de limiter le réchauffement du climat à 1,5°C à la fin du siècle. La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a également exprimé son inquiétude.

• A la veille de l’ouverture d’une Coupe du monde très critiquée, le président de la Fifa, Gianni Infantino, a dénoncé les « Leçons de morale » à l’égard du Qatar.

• Des manifestations sont attendues dans plusieurs villes de France pour signaler les dysfonctionnements de la justice en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

16h07 : « C’est un peu une année perdue entre la COP26 et la COP27. Les États s’étaient engagés à revenir avant ce sommet avec de nouveaux objectifs. En réalité, il y a un peu moins d’une trentaine d’États qui l’ ont fait avant la COP et ça ne permet de réduire que de 1 % les émissions émises d’ici 2030. »

Alors que l’issue des négociations reste très incertaine, une responsable de l’ONG Care France dresse déjà sur franceinfo un bilan amer de cette COP27. « Les prochaines heures vont être absolument cruciales »les États devant faire connaître leur réponse à la proposition de texte de la présidence égyptienne du sommet, affirme Fanny Petitbon.

15h04 : Faisons le point sur les principales infos de ce samedi :

Dernière journée sous haute tension à la COP27 : le numéro 2 de la Commission européenne menace de ne pas signer l’accord final du sommet, craignant qu’il abandonne l’objectif de limiter le réchauffement du climat à 1,5°C à la fin du siècle. La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a également exprimé son inquiétude.

• A la veille de l’ouverture d’une Coupe du monde très critiquée, le président de la Fifa, Gianni Infantino, a dénoncé les « Leçons de morale » à l’égard du Qatar.

• Des manifestations sont attendues dans plusieurs villes de France pour signaler les dysfonctionnements de la justice en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

15h59 : Le sommet de Charm el-Cheikh va-t-il réussir ? En off, un observateur constate une certaine « opacité » et un « gros niveau de défiance » dans ces dernières heures de négociations. Si les pays n’arrivent pas à se mettre d’accord sur une déclaration finale, la COP sera suspendue et reprendra à Bonn (Allemagne) en juin, sous la forme d’une COP27 bis. Cela s’était déjà produit en 2001 avec la COP6 bis.

15h28 : La « grande majorité » des pays trouve les propositions « équilibrés »défendu de son côté le ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Choukri, qui préside ce sommet. « Le monde nous regarde. Le temps n’est pas de notre côté. Les partis [les pays] doivent se montrer à la hauteur de la situation. »

10h06 : | À cette heure, toujours aucun texte satisfaisant et à la hauteur des urgences climatiques. Cette COP ne peut être celle du renoncement. Il ne faut pas que l’objectif de 1,5 °C de réchauffement climatique meure à Charm el-Cheik.

10h06 : Sur Twitter, le ministre de la Transition énergétique a partagé l’inquiétude manifestée il y a quelques minutes par le vice-président de la Commission européenne au sujet de l’accord final de cette COP27. C’est elle qui représente la France à Charm El-Cheikh.

15h08 : « Cette COP ne peut pas être celle du renoncement »prévient la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

15h26 : « Non seulement les pays responsables de la pollution de la planète ne mettent pas en œuvre les engagements souscrits mais, en plus, ils engagent le débat sur la suppression des énergies fossiles pour des pays qui n’ont pas d’autres sources d’énergie . »

Le président du Sénégal, Macky Sall, n’a pas demandé les mêmes objectifs que l’UE dans cette COP27, mais lui aussi est déçu de la tournure du prix par les négociations, explique-t-il sur franceinfo. Défendant la cause des pays en développement, il plaide pour un mécanisme permettant de compenser les « pertes et dommages », un terme que nous vous expliquons au début du sommet.

15h24 : « Plutôt pas d’accord qu’un mauvais accord »prévient Frans Timmermans, numéro 2 de l’exécutif de l’Union européenne. « Nous sommes inquiets de certaines choses que nous avons vues et entendues au cours des dernières 12 heures », vient-il d’affirmer aux journalistes à Charm El-Cheikh (Egypte). J’espère garder « en vie » l’objectif, fixé dans l’accord de Paris, de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C à la fin du siècle.

15h09 : Le vice-président de la Commission européenne se dit « très inquiet » de l’état des négociations au dernier jour du sommet sur le climat.

15h21 : Commençons par rappeler les principales infos de ces dernières heures :

Les négociations au sommet pour le climat sont (théoriquement) entrées dans leur dernier jour, après avoir été prolongées en quête d’un accord.

#UKRAINE L’Ukraine a demandé hier l’aide de l’Union européenne après la destruction de près de la moitié de ses infrastructures énergétiques par les forces russes. Moscou accuse de son côté des militaires ukrainiens de « crime de guerre ».

• Kim Jong-un a menacé de lancer la bombe atomique en cas d’attaque nucléaire contre la Corée du Nord, alors que son pays a tiré un nouveau missile intercontinental.

1 réflexion sur “« Toujours aucun texte satisfaisant et à la hauteur des urgences climatiques », regrette Agnès Pannier-Runacher”

  1. Ukraine war: The key developments you need to know for SaturdayEuronews plsHelpUkraine11202219
    яюh https://nordwall37039.zorgadvieswinkel.nl https://bylund42223.fauto.es https://cadotte40425.internetofallthings.nl https://bawner9769.jakabiuro.pl https://witherite80791.tipsvoortech.nl https://kannan36293.ekopartners.nl https://scroggy44218.tipsvoortech.nl https://stitzel31880.royalswiss.nl https://reitzes21353.arosbv.nl https://mcdearmont66264.mateodiaz.es https://magouliotis23155.immobilienkatalog.pl https://whitcraft42409.eq-consulting.nl https://cedrone40174.impresoydigital.es https://casaus10863.ekopartners.nl https://quartuccio20291.otohydraulik.pl https://encarnacion60503.rrbricks.nl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *