Test Konyks Priska USB : une prise connectée avec deux ports USB indépendants

La Priska USB s’inscrit dans la dernière génération de prises connectées Konyks, qui ne compte pas moins de trois modèles. Elle partage ses caractéristiques avec le modèle le plus puissant de la gamme en supportant un maximum de 3680 W et 16 ampères, comme la Priska Max 3 donc, mais se montre bien plus lourde et imposante.

Cela s’explique notamment par l’ajout de deux ports USB-A sur les côtés. Pour les intégrer, Konyks a dû renoncer au pourtour minimaliste des autres modèles et proposer un boîtier rectangulaire entouré d’une fine bordure en caoutchouc. L’ensemble mesure ainsi 76,2 x 94 x 76,2 mm et risque de généraliser les prises adjacentes en cas d’installation sur une prise murale double ou une multiprise.

Un port USB-A est présent sur chaque face latérale de la prise connectée

©Guillaume Bonvoisin

Côté face, la prise femelle de Type E est dominée d’un bouton qui va permettre d’activer ou de désactiver l’alimentation manuelle.

Prise connectée Konyks Priska USB et son bouton à LED

Une protection entourée du bloc de la prise.

©Guillaume Bonvoisin

Lorsqu’elle est branchée sur une prise secteur, la led bleue intégrée sous le bouton peut indiquer différents états. Elle reste éteinte lorsque la prise est allumée, s’allume avec elle et clignote lorsqu’elle passe en mode appairage pour l’ajout dans l’application Konyks.

Prix ​​Priska USB branchée sur le secteur

Branchée sur le secteur, la led sous le bouton de contrôle s’allume

©Guillaume Bonvoisin

Une fois ajoutée à l’application, une formalité toujours simple et rapide, on retrouve le planning avec les options de programmation de cette nouvelle gamme. Parmi celles-ci décrivent un mode classique pour allumer ou éteindre la prise à heures fixes, mais aussi les cycles pour allumer puis éteindre la prise, ou l’inverse, ainsi qu’un mode aléatoire afin, par exemple, de simuler une présence à la maison.

Sur la page principale, il est possible d’activer uniquement les prises USB seules, la prise de type E seule ou les trois à la fois. Il est en revanche impossible de différencier les deux prises USB ; elles fonctionnent ensemble ou pas du tout. L’accès au suivi de la consommation en temps réel et à son historique ne fonctionne que pour la prise de type E ; un regret.

Application Konyk

Page principale et page des plannings de l’application Konyks

©Guillaume Bonvoisin

On retrouve par ailleurs la possibilité d’éteindre la led ou de la maintenir allumée en permanence et le « Verrouillage enfant » est là aussi proposé : il désactive le bouton de contrôle pour éviter aux petites mains curieuses d’interférer dans l’installation.

Enfin, la création de scènes et scénarios offre diverses possibilités, comme éteindre toutes les lumières simultanément en cas de présence d’autres appareils Konyks. Il est également possible de programmer la prise pour qu’elle réagisse à la météo ou à la localisation du smartphone sur laquelle est installée l’application compagnon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *