revivre le Marathon du Beaujolais

15h45 | Fin du live

Alors que les récompenses sont distribuées, que les athlètes se déposent, et que les déguisements commencent à tomber au sol, il est temps pour nous de clôturer ce live. On félicite tous les athlètes, depuis les grands vainqueurs jusqu’aux derniers. Bravo à tous !

Les gagnants

Les vainqueurs du marathon

Legese Dadi en 2h31 et 21 secondes

Vanessa Corgier en 3h15

Les vainqueurs du semi

Esteban Bernigaud en 1h15

Diane Rassineux en 1h27

Les vainqueurs du 13 km

Flavien Coindard, en 43 minutes 34 secondes

Charlyne Buquet, en 51 minutes 23 secondes

15h35 | Les podiums du 13 km

Le petit moment de gloire pour les athlètes, avec leur coupe et leur place sur le podium.

Charlyne Buquet, Marion Stephan et Anne-Lise Gruffaz, dans l’ordre sur le podium du 13km féminin. Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Flavien Coindard, Florent Lavieille et Edouard Loison, sur le podium dans l'ordre du 13km.  Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Flavien Coindard, Florent Lavieille et Edouard Loison, sur le podium dans l’ordre du 13km. Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

15h22 | Jésus a franchi la ligne

On nous dit dans l’oreillete que Jésus et ses apôtres viennent de franchiser la ligne, après 6h21 de course. Le messie, 68 ans, Gilbert Dantzer de son vrai nom, courrait là sont 300e marathon, ainsi que son 17e Marathon du Beaujolais !

14h55 | Et on a la gagnante du 13 km féminin

Charlyne Buquet a remporté le 13 km féminin, en 51 minutes 23 secondes.

Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Le top 5 féminin du 13 km.  Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Le top 5 féminin du 13 km. Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

14h45 | Sur un vainqueur du 13 km.

Sur le 13 km, c’est le tenant du titre qui s’impose, le caladois Flavien Coindard, en 43 minutes et 34 secondes, en solitaire !

Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Et voilà pour le top 5 du 13 km !  Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

Et voilà pour le top 5 du 13 km ! Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

14h30 | Un marathon avec une benne à vendange sur le dos…

C’est un groupe de coureurs un peu fou. Mickael et Jérôme, accompagnés par des membres de leur famille viennent de boucler le marathon avec une benne à vendange. Ils ont mis plus de 5h pour boucler la distance. Si cette année la benne à vendange est factice, l’année dernière, elle était réelle et pesait 25 kg. Les épaules des coureurs s’en souviennent encore.

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

14h15 | Un semi-marathon en famille

Fabien et Manon viennent de boucler le semi-marathon en 2h05, avec leur petite fille de 11 mois traitée par le papa. La petite Célestine fait du sport en pleine nature avec ses parents depuis ses 4 mois.

« Sur cours souvent avec Célestine, c’était une suite logique de faire ce semi-marathon » explique Manon. « Ca fera des beaux souvenirs pour Célestine plus tard » poursuit Fabien qui annonce participer à la Sainté-Lyon cette année.

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

EN VIDEO – La fête se poursuit au départ du 13 kilomètres

13h45 | Rassineux s’impose sur le semi marathon dames

Sur le semi-marathon femmes, Diane Rassineux a remporté la course en 1h27 devant Melody Lemoigne et Céline Aujogues. Clémentine Pioche termine au pied du podium.

Autre course attendue ce samedi, le départ du 13 kilomètres sera donné à 14h.

Le podium féminin du semi marathon avec Diane Rassineux victorieuse devant Melody Lemoigne et Céline Aujogues. Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

13h15 | Bernigaud s’impose sur le semi marathon

Esteban Bernigaud remporte au sprint le semi marathon devant Alexis Garod en 1h15, Sébastien Gallée complète le podium.

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

12h55 | Une demande en mariage à l’arrivée

Une demande en mariage sur la ligne d’arrivée de la part de Julien Varalda. Et madame a dit oui !

Photo Progrès/Arnaud CLEMENT

12h52 | Le semi-marathon devrait voir ses premières arrivées dans quelques minutes

Parti à midi, le semi marathon va voir ses premiers concurrents débarquer d’ici un quart d’heure. Et avec l’abandon du lauréat et tenant du titre, Julien Devanne, on aura un vainqueur inédit à Villefranche !

12h15 | Vanessa Corgier remporte le marathon

Vanessa Corgier remporte le marathon féminin en 3h15 malgré des crampes. « Le mental a payé, un rêve se réalise » a réagi la gagnante après la ligne passée. Roxane Galarneau a franchit elle la ligne en 2e position, en 3h17.

Elena Hodieux complète le podium féminin en 3h21. Roxane Galarneau est très contente de sa performance et de sa gestion de course, alors qu’elle revient d’une fracture de l’orteil il y a quelques mois.

Vanessa Corgier s'impose chez les femmes.  Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Vanessa Corgier s’impose chez les femmes. Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

12h05 | Vanessa Corgier toujours en tête chez les femmes

La première féminine est toujours la Caladoise Vanessa Corgier, annoncée à 3km de l’arrivée. Elle avait été rattrapée et dévancée par Roxane Galarneau dans le dernier tiers mais a remis un coup d’accélérateur dans la finale.

12h | Attention aux usurpateurs…

Il y a des petits rigolos lors de ce marathon festif. Certains n’hésitent pas à passer la ligne d’arrivée à Villefranche… pour la beauté de la photo.
Ils n’ont pas de dossards mais pourraient faire croire à leurs proches qu’ils ont bouclé le marathon en moins de 3h.

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

11h50 | Julien Magnin complète le podium

Le troisième de ce 18e marathon du Beaujolais est Julien Magnin. Le coureur complète donc le podium avec temps de 2h42.

11h45 | « Aucune déception, c’est une super course » : Pierre Bardet réagit après sa deuxième place

11h35 | Legese Dadi conserve son titre

Déjà vainqueur l’année dernière, Legese Dadi s’impose en 2h31 et 21 secondes et devance le champion du beaujolais, Pierre Bardet, de trois minutes. Ce dernier a été attaqué dans la montée d’Arnas par Legese Dadi, juste après le 32e kilomètre.

11h30 | Les premiers coureurs attendus à Villefranche

A Villefranche, après 2h29 de course, on attend avec impatience l’arrivée des premiers coureurs d’ici quelques minutes.

Photo Progrès / Paul GANASALI

EN VIDEO – Les plus de 80 ans participent au 1 kilomètre

10h55 | Vanessa Corgier en tête de la course chez les femmes

Alors que Dadi Legese et Pierre Barbet ont passé le pointage d’Arnas, au 30e km, dans la même seconde, le classement féminin est dominé pour l’heure par une caladoise, Vanessa Corgier, qui comptait plus de deux minutes d’avance sur Roxane Galarneau à Charentay (km 21).

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

10h45 | Julien Manin passe devant Christophe Ganan à la troisième place

C’est la fête au village au ravitaillement de Blaceret, avec des percussions africaines pour redonner du tonus aux coureurs avant la terrible montée d’Arnas, qui intervient après le fameux mur du 30e km.

Le troisième du classement du marathon est désormais Julien Manin, quelques mètres devant Christophe Ganan.

EN VIDEO – La fête à Blaceret lors du ravitaillement

Capture d'écran Yaka

Capture d’écran Yaka

10h30 | La bagarre est toujours totale en tête

La bagarre est toujours totale en tête de course à mi-parcours : Pierre Barbet et Dadi Legese ne se lâchent pas d’une semelle au passage à Charentay, et celle pour la 3e place sera aussi haletante avec cinq coureurs pointes à moins de 15 secondes de Christophe Ganan.

10h15 | Le duo de tête à pris le large

Après 17km, parcourus en 59 minutes, ce qui donne une idée de l’allure moyenne, le duo de tête Pierre Barbet – Dadi Legese est toujours devant avec une très large avance de plus de quatre minutes sur Christophe Ganan.

EN VIDEO – Le château du Pizay traversé par les coureurs

10h10 | Le Family marathon est lancé

C’est parti pour le Family marathon : 2,5 km dans les rues de Villefranche-sur-Saône. La plupart des participants sont déguisés. Le but affiché n’est clairement pas de gagner mais de bien se marrer.

Photo Progrès / Paul GANASALI

10h | Les coureurs déguisés arrivent au château de Pizay

Les meilleurs sont passés il y a déjà plus d’une demi-heure au château de Pizay, et les coureurs déguisés ont enfin leur place au km 10.

EN VIDEO – Les fameux ravitaillements dans les caves

9h50 | Un lieu public nombreux

Le public est généreux en encouragements et tape dans la main, aux abords du parcours. D’autant que les éclaircies pointent le bout de leur nez.

Sur l’ensemble de la journée 20 000 participants sont attendus pour cette 18e édition. Un record pour le marathon du Beaujolais.

Le vainqueur sortant Dadi Legese est bien au départ à Fleurie.  Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Le vainqueur sortant Dadi Legese est bien au départ à Fleurie. Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Comme l'autre favori, le lauréat 2017 et local de l'étape, le caladois Pierre Barbet.  Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

Comme l’autre favori, le lauréat 2017 et local de l’étape, le caladois Pierre Barbet. Photo Progrès / Arnaud CLEMENT

9h40 | Deux hommes se détachent sur le marathon

Ce sera un match à deux sur le marathon du Beaujolais : le caladois Pierre Barbet et le lauréat éthiopien 2021 Dadi Legese ont parcouru les 10 kms jusqu’à Pizay en 33 minutes et semé le reste de la meute. Les suivants sont pointés à plus de trois minutes déjà.

EN VIDEO – Les deux hommes en tête de la course

9h10 | La première course vient de s’élancer

Bonjour à tous et bienvenue sur LeProgrès.fr pour suivre en direct cette journée festive du marathon du Beaujolais.

C’est parti à Fleurie, sans la pluie matinale et avec la bonne humeur. Les premiers concurrents sont attendus à Villefranche d’ici 2h30 environ. Ils sont près de 6200 au départ à Fleurie ce matin, pour le marathon et le marathon relais jusqu’à Villefranche, dont 60 à 70% de déguisés.

Après avoir fait contre mauvaise fortune bon cœur lors d’une petite édition post-Covid (15 000 engagés quand même), le plus gros marathon festif de France va réunir ce samedi la plus grosse foule de son histoire. De Fleurie à Villefranche pour le marathon ou autour de Villefranche sur 13 km et 21 km, ils seront plus de 20 000 pour la plupart déguisés (70 %) dans des costumes pas toujours simples à porter pour courir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *