Pas besoin d’une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l’histoire de la Nintendo 64 !

Jeu d’actualités Pas besoin d’une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l’histoire de la Nintendo 64 !

L’année dernière, le Nintendo Switch Online + Pack Additionnel promettait aux possesseurs d’une Switch acceptant de payer un abonnement à 39,99 euros par an de jouer à une sélection de titres provenant de la Nintendo 64. Parmi eux, Super Mario 64 , The Legend of Zelda : Ocarina of Time ou encore F-Zero X. Les fans de rétrogaming n’ont cependant pas besoin d’avoir la petite hybride du géant japonais pour s’amuser légalement à des gloires d’antan.

Sommaire

  • Les classiques de Rare
  • Les anciennes gloires d’Acclaim
  • D’autres titres marquants de la célèbre 64 bits

Les classiques de Rare

En attendant l’arrivée de GoldenEye 007 Remaster, impossible d’évoquer les perles de la Nintendo 64 jouables sur d’autres consoles sans citer les titres disponibles dans la compilation Rare Replay, sortie sur Xbox One/Series. Dans la trentaine de softs se trouvant sur la galette, un bon quart provient de la 64 bits de Nintendo. Sorti dans l’année du lancement européen de la console en 1997, Blast Corps est peut-être un des titres les moins connus du studio britannique. Son principe est plutôt simple : aux commandes de différents véhicules, le joueur a pour mission de détruire tous les bâtiments qui se trouvent sur le passage d’un camion transportant des ogives nucléaires. Sa maniabilité délicate rend le titre un peu frustrant par moment, mais il serait dommage d’ignorer cette expérience définitivement bourrine et pleine de suspens. Puisque nous parlons d’action, il est temps de s’envoler dans l’espace en compagnie de Juno, Vela et Lupus avec Jet Force Gemini. Dans ce TPS disposant d’éléments de plateforme, il faut partir à la rescousse des habitants de la planète Goldwood dans ce que la Nintendo 64 a pu faire de mieux dans le genre en 1999. Malheureusement, les contrôles sont là aussi assez datés et rendus l’expérience un peu indigeste aujourd’hui.

Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !

Qui dit indigestion dit problèmes gastro-intestinaux. Qui dit problèmes gastro-intestinaux dit vache qui se soulage à cause de l’abus de jus de pruneau. Vous l’aurez deviné, nous allons maintenant parler du Bad Fur Day de Conker. Le soft irrévérencieux de Rare imaginé par un Chris Seavor qui prête sa voix au héros de l’aventure est un gros délire toujours drôle aujourd’hui, malgré des blagues tendancieuses qui auraient du mal à être validées dans une production de 2022. Conker est un platformer d’aventure qui mélange différents gameplay tout au long d’une aventure composée de séquences aussi variées que dérangées. Parodiant les films comme les jeux, il est un OVNI dans la ludothèque de la N64. Le remake, intitulé Live & Reloaded, est lui aussi jouable sur Xbox Series. Il possède une maniabilité rafraîchie ainsi qu’une traduction française bienvenue. Killer Instinct Gold, de son côté, est l’adaptation 64 bits de Killer Instinct 2 sorti sur Arcade (et lui aussi disponible dans le Microsoft Store). La bonne nouvelle, c’est que cette version jouable avec une manette Xbox corrige un des plus gros problèmes de la version N64, à savoir le pad de la machine de Nintendo définitivement peu pensé pour les jeux de baston 2D.

Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !

Comprend également dans Rare Replay mais disponible en stand alone sur le Microsoft Store, les deux épopées du duo le plus espiègle du platformer 3D ont de quoi raviver la flamme des fans d’une époque révolue. Banjo-Kazooie et Banjo-Tooie n’ont rien à envier à un certain Super Mario 64. À la fois loufoques, dotés de décors variés et de nombreux défis, ils restent une valeur sûre d’un genre qui est un peu tombé dans l’oubli. Enfin, accessible en stand alone comme dans la compilation Rare Replay, Perfect Dark est souvent qualifié de GoldenEye futuriste. Graphiquement, le soft était un des plus beaux jeux de la N64, mais c’est surtout pour son mode multijoueur très complet que le titre est entré dans l’histoire. Heureusement, le portage Xbox One a conservé toutes les fonctionnalités proposées à l’époque tout en autorisant le jeu en ligne.

Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !

Les anciennes gloires d’Acclaim

Très prolifique à l’époque des 32-64 bits, l’éditeur américain Acclaim a fourni des titres marquants à la machine de Nintendo. Grâce aux talents de Nightdive Studios, de nombreux softs sont revenus à la vie sur nos plateformes actuelles. Sortis sur PC, Switch, Xbox One/Series et PlayStation 4/5, les deux premiers jeux de la saga Turok sont aujourd’hui jouables sur à peu près tous les supports du marché. L’occasion de (re)découvrir ce FPS singulier surfant sur la dinomania réalisé par Jurassic Park et qui mélange dinosaures, monstres, gros flingues et hémoglobine. Attention, leurs mécaniques sont ancrées dans un passé désormais révolu, à l’image des créatures au sang tiède qu’il faut exterminer. Même constat pour Shadow Man, lui aussi accessible un peu partout, et dont la maniabilité lourde et les niveaux pensés pour faire souffrir le joueur rappellent la «bonne époque” de l’ère 32-64 bits. Malgré tout, il s’agit d’un classique injustement oublié qui mérite d’être remis sous le feu des projecteurs, d’autant plus qu’il intègre le contenu coupé de l’époque, ce qui est suffisamment rare pour être précisé.

Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !

Sorti uniquement sur PC et Xbox One/Series, Forsaken Remastered est la version « HD” du jeu de tir qui avait impressionné par ses effets spéciaux à la fin des années 1990. Produit par Acclaim, il met le joueur aux commandes de vaisseaux enfermés dans des bases souterraines. À l’étape d’une certaine Descente, l’utilisateur peut évaluer à 360° : de nombreux chemins sont cachés dans les plafonds ou dans les sols. Le but est de réussir différents objectifs (parfois en temps limité) en détruisant les multiples ennemis qui déambulent dans les labyrinthes. Pour en terminer avec les jeux d’Acclaim, le jeu de courses futuristes Extreme G2 est sorti sur PC dans une version très proche de celle sortie sur N64. Malheureusement, cette édition comporte de nombreux bugs.


D’autres titres marquants de la célèbre 64 bits

Pour en finir avec les jeux sortis sur Nintendo 64 disponibles ailleurs que sur les consoles Nintendo, nous pouvons évoquer Star Wars Episode I : Racer, récemment republié sur tous les supports. Les amateurs de platformer 3D peuvent jouer aux décriés Earthworm Jim 3D et Glover sur PC, ou passer du bon temps sur Rayman 2 : The Great Escape. Enfin, Doom 64 est arrivé dans une version améliorée sur PC, Switch, Xbox One/Series et PlayStation 4/5. Il est la suite directe de Doom 2 et apporte tout un tas de nouveautés par rapport à ses prédécesseurs. Le remaster tourne sur un nouveau moteur développé par Nightdive, le KEX Engine v3, et intègre « Les niveaux perdus», une suite de la campagne originale qui fait le lien avec les autres épisodes de la série.

Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !Pas besoin d'une Switch pour jouer à ces hits qui ont marqué l'histoire de la Nintendo 64 !

À propos de la Nintendo Switch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *