Offert à Taïwan par la Chine il ya 14 ans, le panda Tuan Tuan est décédé

Il était le symbole d’une période apaisée, aujourd’hui enterrée. Offert par la Chine à Taïwan il y a quatorze ans, à une époque diplomatique plus clémente entre les deux parties, un panda est mort samedi après avoir souffert d’une série d’attaques cérébrales, a annoncé le zoo de Taïpei. Tuan Tuan, et son partenaire Yuan Yuan, dont les noms signifiant « unité » ou « réunion » en chinois, avaient été offerts en 2008 par la Chine à Taïwan qu’elle considère comme faisant partie de son territoire, pour symboliser l’amélioration de leurs relations aujourd’hui au plus bas.

« Notre équipe médicale a confirmé que le cœur de Tuan Tuan avait arrêté de battre à 6h48 », a indiqué le zoo dans un communiqué du tribunal. Le panda a été anesthésié afin de passer un scanner samedi et l’équipe a décidé de « laisser Tuan Tuan dormir », l’imagerie indiquant que son état était « irréversible » et qu’il ne pourrait plus « mener une existence de qualité » , selon les responsables du zoo. « Il aurait été extrêmement douloureux et risqué pour Tuan Tuan de le réanimer après l’anesthésie », a souligné Eric Tsao, un porte-parole.

Les vétérinaires ont découvert au mois d’août que Tuan Tuan, 18 ans, était malade, les scanners révélant qu’il avait une lésion cérébrale. Le zoo, qui suspectait que l’animal était atteint d’une tumeur au cerveau, l’avait placé en soins palliatifs le mois dernier. Fin octobre, des vétérinaires chinois avaient été invités par Taïwan pour rendre visite au panda. Sur les réseaux sociaux, ses fans pleuraient la mort de Tuan Tuan, tandis que sur Instagram le maire de Taïpei Ko Wen-je a remercié le panda d’avoir « donné la joie aux Taïwanais et rendu le zoo de Taïpei plus merveilleux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *