La demande d’amoxicilline en hausse avec le retour en force des infections hivernales

Va-t-on bientôt manquer d’amoxicilline ? Plusieurs semaines, cet antibiotique, l’un des plus couramment prescrits de la pharmacopée française, utilisé, entre autres, dans le traitement des rhinopharyngites, des otites, des bronchiolites ou encore des angines bactériennes, se fait de plus en plus rare derrière les comptoirs des officines. Un constat qui inquiète les professionnels de santé, alors que les pathologies hivernales font un retour précoce cette année.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Pourquoi l’épidémie de bronchiolite est-elle si forte cette année ?

Soucieuse d’éviter les pénuries, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a tiré la sonnette d’alarme : « L’amoxicilline fait l’objet de fortes tensions d’approvisionnement en France », at-elle expliqué, vendredi 18 novembre, précisant que ces dernières pourraient durer jusqu’en mars. Les difficultés concernent essentiellement les solutions buvables en flacon, majoritairement administrées aux enfants et aux nourrissons, et concernent l’ensemble des laboratoires pharmaceutiques (Sandoz, Viatris, Biogaran…), qui les commercialisent en France.

« Il y a effectivement une forte hausse de la demande d’amoxicilline, à laquelle il est difficile de répondre aujourd’hui, malgré les efforts des fabricants pour augmenter les capacités de production », confirme-t-on chez le français Biogaran. Le spécialiste des génériques écoule en moyenne douze millions de boîtes d’amoxicilline par an dans le pays, soit environ 28 % de la consommation nationale. Depuis un an, il a vu la demande pour cet antibiotique bondir de 51 %.

« 40 millions de boîtes » entre janvier et octobre

En cause : le retour en force des infections hivernales. Avec les confinements et les mesures de distanciation sociale, ces dernières avaient connu une chute vertigineuse ces deux dernières années. Face à la faible demande, les usines avaient alors réduit la voile sur les lignes de production. Le recul du port du masque et des gestes barrières, et la réapparition des épidémies saisonnières a de nouveau fait flamber les prescriptions. « Cette année, de janvier à octobre, la demande d’amoxicilline est aux alentours de 40 millions de boîtes, alors qu’en 2020 et en 2021 on était très en deçà, plutôt autour de 30 millions de boîtes »détaille le ministère de la santé.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Bronchiolite : « Nos cabinets pédiatriques sont aussi en situation de saturation »

Face à la demande croissante ces derniers mois, les industriels pharmaceutiques se sont mobilisés, mais « remettre les lignes de production en ordre de marche prend du temps », précise-t-on chez Biogaran. Les laboratoires et leurs fournisseurs ont par ailleurs dû faire face à une conjoncture compliquée entre l’inflation, les difficultés d’approvisionnement mondial sur certains composants et des pénuries de main-d’œuvre dans les usines et sur les chaînes logistiques de livraison.

Il vous reste 31,55% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

7 réflexions sur “La demande d’amoxicilline en hausse avec le retour en force des infections hivernales”

  1. November 10, 2022 Russia-Ukraine newsCNN plsHelpUkraine11202219
    яюh https://navo51092.ekopartners.nl https://daigneault56242.tipsvoortech.nl https://saile49008.immobilienkatalog.pl https://herwehe9596.tipsvoortech.nl https://baltodano71967.fauto.es https://tukes70225.eq-consulting.nl https://pedley61489.mateodiaz.es https://blundo34822.djkai.nl https://amidei28981.djkai.nl https://hogains76355.internetofallthings.nl https://lopiccolo2212.otohydraulik.pl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *