Devez-vous attendre 2023 pour profiter d’une meilleure aide ?

Le bonus écologique va bientôt être porté à 7.000 €, pour la moitié des ménages. Sauf surprise, le revenu fiscal sera le critère pris en compte.

Lors du Mondial de l’Automobile, Emmanuel Macron a annoncé une bonne nouvelle pour les acheteurs de véhicules électriques. Le bonus écologique va être de nouveau augmenté. Le chef de l’Etat a indiqué que l’aide va grimper à 7.000 €, alors qu’elle est de 6.000 € actuellement.

Il y a toutefois une précision importante : le Président de la République avait indiqué que ce bonus de 7.000 € sera accordé selon un critère de revenus, pour la moitié des ménages les moins riches. Pour l’instant, c’est tout ce qui est officiel. D’ailleurs, le gouvernement n’est pas revenu sur cette annonce depuis, afin de le compléter. Le « souci » avec le bonus est qu’il est fixé par décret, et le décret est généralement publié au tout dernier moment. Les règles 2023 pourraient ainsi ne pas être définies précisément avant fin décembre !

On peut toutefois deviner qui va profiter du bonus de 7.000 €, grâce notamment à une interview d’Elisabeth Borne dans les Echos. La Première Ministre a dessiné les contours d’une autre aide, sur le carburant, qui prendra la relève des remises pour tous à la pompe le 1er janvier 2023. L’aide en préparation « bénéficiera aux ménages se situant dans les cinq premiers déciles de revenus, soit la moitié des ménages ».

À lire aussi
Bonus écologique électrique et hybride 2022 : barème, quantités, critères d’éligibilité

On retrouve donc la notion de la moitié des ménages avec les cinq premiers déciles de revenus. Cela correspond au revenu fiscal de référence par part allant jusqu’à 14.100 €. On devrait donc avoir ce critère pour l’attribution du bonus écologique de 7.000 €. Les ménages dans cette catégorie qui envisagent l’achat d’une électrique peuvent donc attendre un peu avant de passer commande. Une chose ne changera pas : un prix maximal du véhicule pour le bonus maximal (il est actuellement à 47.000 €).

Il faut cependant garder en tête que le bonus s’applique à la facturation du véhicule, et vu les délais de livraison en ce moment, des modèles commandés en 2022 seront le plus souvent livrés en 2023.

Pour ceux qui ne devraient pas profiter du bonus boosté, pas besoin d’attendre. Et il faut même peut-être commander rapidement, car le bonus pourrait baisser pour la moitié de la plus riche. Il était en effet prévu en 2023 de faire passer le bonus de 6.000 à 5.000 €. Cette baisse pourrait être maintenue pour les ménages les plus aisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *