Call of Duty : Warzone 2.0 fait grimper en flèche la consommation de données de cet opérateur… mais s’écroule totalement sur Steam !

Jeu d’actualités Call of Duty : Warzone 2.0 fait grimper en flèche la consommation de données de cet opérateur… mais s’écroule totalement sur Steam !

Cette fin d’année est complètement explosive pour la licence Call of Duty. Quasiment coup sur coup, la licence fait un retour tonitruant grâce au lancement du nouvel épisode, Modern Warfare 2, ainsi qu’à celui de la version améliorée de son battle royale, Warzone 2.0. Si le premier avait rapidement été un succès commercial, le second a fait des ravages chez l’opérateur anglais Virgin Media O2 qui a enregistré un trafic réseau hors-norme ce mercredi 16 novembre. Cependant, le bilan n’est pas si positif que cela pour la nouvelle version de Warzone.

Sommaire

  • Warzone 2.0 engendre la deuxième plus grosse activité réseau de cet opérateur
  • Un afflux immense de joueur, mais la nouvelle version de Warzone déçoit !

Warzone 2.0 engendre la deuxième plus grosse activité réseau de cet opérateur

Il n’y a pas à dire, le retour de la licence Call of Duty au sommet va laisser des traces dans l’histoire, notamment dans celle de l’opérateur anglais Virgin Media O2. En ce début de semaine, l’impatience était à son comble pour les joueurs qui n’avaient qu’une haine : profiter du lancement de la première saison de contenu sur Appel du Devoir Guerre Moderne 2 ainsi que sur Zone de guerre 2.0. L’arrivée de la nouvelle version du battle royale était l’attraction de cette semaine, et cela s’est fait sentir outre-Manche puisque le trafic réseau s’y est tout bonnement emballé en ce mercredi 16 novembrequand bien même il était possible de précharger le jeu depuis le 14 novembre.

Call of Duty : Warzone 2.0 fait grimper en flèche la consommation de données de cet opérateur… mais s'écroule totalement sur Steam !

En comparaison du lancement de Appel du Devoir Guerre Moderne 2Virgin Media O2 a noté que la consommation de données internet avait fait un lien de 33%, et ce n’est pas tout. L’opérateur a également mis en évidence la différence avec la sortie du premier Zone de guerre et c’est un bond encore plus grand qu’a produit le lancement de Zone de guerre 2.0 puisque ce même pourcentage a atteint les 76%. L’engouement était tel que le trafic réseau a tout simplement doublé ce mercredi 16 novembre (103% d’augmentation), comparé à un mercredi normal. Pour vous donner un ordre d’idées sur l’équivalent du pic de trafic enregistré, cela correspondrait à 41,5 milliards de chansons streamées ou à 2,7 millions de jeux AAA téléchargés. Pour la compagnie de télécommunication, c’est presque du jamais vu car il s’agit là de la deuxième journée la plus active dans l’histoire du réseau haut débit de Virgin Media O2 !

Un afflux immense de joueur, mais la nouvelle version de Warzone déçoit !

La situation est complètement dingue tant que les joueurs se sont précipités sur Call of Duty : Warzone 2.0. Pourtant, la nouvelle version du battle royale à l’air très loin de faire l’unanimité. Du moins, de manière positive puisque son score n’est pas des plus mirobolants sur la plateforme de Valve. Si l’on s’en tient aux avis Steam, les évaluations du battle royale sont actuellement « plutôt négatives » et les joueurs dépités n’oublient pas de blesser la raison de leur déception : optimisation désastreuse, beaucoup trop de bugs et de lags, des décors insipides, un modèle pay-to-win qui agace, un afflux massif de tricheurs, et bien d’autres encore.

Call of Duty : Warzone 2.0 fait grimper en flèche la consommation de données de cet opérateur… mais s'écroule totalement sur Steam !Call of Duty : Warzone 2.0 fait grimper en flèche la consommation de données de cet opérateur… mais s'écroule totalement sur Steam !

Au final sur les 5857 évaluations postées, il n’y en a que 37% qui sont positifs, ce qui sous-entend que presque 2 joueurs sur 3 sont insatisfaits de ce Warzone 2.0. Du côté du très réputé agrégateur de notes Metacritic, le constat n’est pas vraiment mieux. Les utilisateurs sont très peu nombreux à avoir laissé un avis — seulement 14 à l’heure où ces lignes sont écrites — mais le score global est particulièrement bas : le battle royale n’atteint même pas la moyenne et trône sous la barre du 3, 5 sur 10 (sa note réelle étant de 3,4). Bref, Call of Duty : Warzone 2.0 semble souffler le chaud et le froid auprès des joueurs puisque, d’un côté, il est capable de proposer une nouvelle fonctionnalité jugée géniale et, de l’autre, un système de loot « lent et farfelu ».


À propos de Call of Duty : Warzone

1 réflexion sur “Call of Duty : Warzone 2.0 fait grimper en flèche la consommation de données de cet opérateur… mais s’écroule totalement sur Steam !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *