À Kherson, Ukrainiens et Russes s’accusent mutuellement de crimes de guerre

Publié le :

Libérée depuis une semaine, la ville de Kherson tente de se remettre sur pied peu à peu. Outre la reconstruction des infrastructures et l’acheminement de l’aide humanitaire, une mission d’importance est également en cours : documenter et monter des dossiers sur la brutalité et les crimes de guerre présumés que les Russes sont accusés, par les résidents, d ‘avoir commis pendant l’occupation. Reportage de Taline Oundjian, Wassim Daly et Luke Shrago.

Une semaine après la reprise de la région de Kherson par les troupes ukrainiennes, les premières recherches font état d’exactions commises par l’armée russe durant l’occupation commencée en mars. Les autorités ukrainiennes dénoncent des crimes de guerre.

De son côté, Moscou continue de nier les accusations de mauvais traitements infligés aux soldats ou aux civils. La Russie accuse l’Ukraine de mettre en scène ces événements.

Pourtant dans des régions comme celles de Kherson, les preuves attestent de s’accumuler.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *