Lors d’un discours, Biden s’adresse à une parlementaire décédée

Jackie Walorski, élue républicaine de l’Indiana, est décédée début août dans un accident de voiture.

L’américain Joe Biden s’est traduit dans un discours mercredi à une parlementaire républicaine décédée, l’ancien membre de la Chambre des représentants Jackie Walorski.

Cette intervention a nécessité de nombreuses questions lors du briefing quotidien de la porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre. «Où est Jackie ?» a demandé au démocrate de 79 ans, pendant une allocation consacrée à la lutte contre l’obésité et l’insécurité alimentaire.

«Je veux remercier tous ceux qui sont ici» avait déclaré Joe Biden en mentionnant deux autres parlementaires particulièrement impliqués sur ces sujets, un républicain et un démocrate, avant de poser cette question.

Il a dans la foulée semblé chercher dans la salle l’ancienne membre de la Chambre des représentants Jackie Walorski, élue républicaine de l’Indiana décédée début août dans un accident de voiture, qui était très engagée dans la lutte contre la malnutrition.

« Il convient très fort à elle »

L’élue avait éliminé à la préparation d’un grand sommet remporté à ce problème, au cours de Joe Biden pris la parole mercredi. La Maison Blanche avait publié après sa mort un communiqué dans lequel le président américain se disait «choqué et attristé».

Bombardée de questions à ce sujet mercredi pour savoir si Joe Biden avait oublié que la parlementaire était morte, la porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre n’a pas réellement répondu. «Il correspond très fort à elle» lors de cet événement auquel elle avait dégagé, a seulement dit la porte-parole. «Je ne trouve pas que ce soit troublant», at-elle encore déclaré face aux journalistes qui insistaient.

Karine Jean-Pierre a ajouté que Joe Biden avait d’ores et déjà prévu de rencontrer vendredi la famille de la parlementaire décédée, à l’occasion de la signature d’une loi, pour rendre hommage à son combat «remarquable» contre la malnutrition.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *