encore des prix de cartes mères en fuite


Quelques mois, depuis le début 2022 en fait, clairement « tout fout le camp »… Même dans le secteur informatique, ça devient une véritable « dinguerie ». Entre l’annonce de cartes graphiques à plus de 1 000 € pour la RTX 4080 12 Aller et là, les cartes mères DMLA nouvelle génération, c’est à se demander si toute la production mondiale ne provient pas d’Ukraine. De nouveau, des cartes X670E se retrouvent en ligne et les prix sont délirants. Espérons qu’il s’agisse simplement de espace réservébien qu’ils semblent confirmer une certaine tendance.

X670E : les prix, c’est du pur délire !

Via un comparateur de prix allemand, on peut retrouver le prix de certaines cartes mères DMLA nouvelle génération. Les modèles en question embarquent un jeu de puces X670Ele plus gros de ce prise.

Chez Asusla carte la plus abordable serait donc la version Prime-P qui s’affiche déjà à 418,53 € contre 446,89 € en version Wifi. Si l’on regarde dans la gamme Réticulenous avons un modèle Extrême affiché 1 486,95 e contre 1 069,63 € pour la héros. Enfin, dans la gamme Strixla -E est à 812,01 € contre 655,45 € pour la version ITX.

Prix ​​ASRock X670E

Dans le lot, nous avons quelques modèles signés ASRock dont la fourchette de prix s’étend de 514,50 € à 1 055,90 € pour la Taï chi. Le seul modèle Gigaoctet qui y apparaît s’affiche à 617,31 € alors que la GEM Divin de MSI affiche un massif 2 399,00 € sans équipement dédié au eau froide.

En attendant, ces prix nous semblent apparentés comparés à ceux des relevés ici. Dans notre article précédent, la carte Taï chi ré’ASRock s’affichait 345 € de moins. Espérons également que les prix seront officiels bien en deçà de ceux leakés jusqu’à présent.

Aussi, attention, ne vous faites pas avoir lors du lancement par l’effet « Ouf ! C’est moins cher que dans les fuites ». Parce que la technique, nous la connaissons. Les marchands affichent des prix extraordinairement élevés avant l’annonce puis les vrais prix, plus raisonnables, lors du lancement… Mais ils restent toujours plus hauts que ceux de l’ancienne génération. Le constructeur est satisfait puisqu’il monte ses prix, et le consommateur rassuré que ça ne soit pas aussi cher que lors des fuites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *