ce que l’on sait à 23 h

bloquer

Réservé aux abonnés

Victime d’une cyberattaque, la Ville de Caen a dû couper immédiatement tous ses serveurs. L’attaque s’est produite ce lundi 26 septembre 2022, dans l’après-midi. Que s’est-il passé ? Quelles sont les premières conséquences ? Le point à 23h.

Les cyberattaques se multiplient.  Ce n'est pas la première fois qu'une municipalité est prise pour cible.

Les cyberattaques se multiplient. Ce n’est pas la première fois qu’une municipalité est prise pour cible. | OUEST-FRANCE / MARC OLLIVIER

  • Les cyberattaques se multiplient. Ce n’est pas la première fois qu’une municipalité est prise pour cible. | OUEST-FRANCE / MARC OLLIVIER

Angers, Guingamp, Saint-Cloud, Chalon-sur-Saône, Annecy, Saumur… Depuis quelque temps, les cyberattaques sur les villes se multiplient. Dernière victime en date : la Ville de Caen (Calvados), attaquée ce lundi 26 septembre 2022, dans le courant de l’après-midi, par un ou des pirates du Web.

D’après la Ville, l’intrusion viendrait d’un des serveurs de messagerie. « Nous avons été alertés par des comportements inhabituels de nos serveurs, indique le cabinet du maire de Caen, Joël Bruneau.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

cadenas-ouvert Ce contenu est réservé aux abonnés.

Pour un accès immédiat, abonnez-vous

1avant semaine offerte

S’abonner pour lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *