MotoGP Japon J1 : à quelle heure sont les essais libres de ce vendredi ?

Les horaires du Grand Prix du Japon arrivent dès ce soir car demain matin, dès potron-minet, les hostilités auront déjà commencé. Au dernier GP d’Aragon, Enea Bastianini a remporté sa quatrième victoire en MotoGP, après le Qatar, les Amériques et la France plus tôt dans la saison. Il est ainsi devenu le cinquième pilote Ducati à avoir gagné plus de trois fois dans la catégorie, trois de moins que Loris Capirossi.

La victoire de Bastianini est la cinquième pour un pilote Ducati issue d’un team indépendant en MotoGP, s’ajoutant à celles de cette année et celle de Jorge Martin l’année dernière en Styrie. Avec la victoire de Bastianini et la 14ème place de Cal Crutchlowle meilleur pilote Yamaha à l’arrivée, Ducati remporter le Championnat du Monde des Constructeurs MotoGP pour la quatrième fois dans la classe reine (et la troisième fois consécutives).

Francesco Bagnaïa a terminé deuxième au GP d’Aragon pour son 17ème podium en MotoGP, tous avec Ducati, deux de moins que son coéquipier Jack Millerqui occupe la quatrième place sur la liste des pilotes Ducati avec le plus de podiums dans la catégorie reine. Casey Stoner mène la danse avec 42 podiums avec l’usine de Bologne.

Avec cinq podiums en cinq parcours successifs, Bagnaïa est le deuxième pilote de la grille MotoGP actuelle à avoir réalisé cet exploit avec Marc Marquez et Dovizioso. Avec Bastianini et Bagnaïac’est la 21ème course MotoGP consécutive avec au moins un pilote Ducati sur le podium, ce qui prolonge le record de l’usine de Bologne dans cette catégorie. De plus, les pilotes Ducati sont montés sur 24 podiums depuis la première course de l’année au Qatar, égalant le record de l’usine de Bologne dans la catégorie établie l’année dernière.

Aleix Espargaró a terminé troisième du GP d’Aragon pour son huitième podium en MotoGP, son sixième depuis le début de la saison, et le premier depuis le GP d’Italie où il était également troisième. Il est le seul pilote à avoir marqué des points dans l’ensemble des 15 parcours MotoGP de la saison.

Brad Binder a terminé au MotorLand Aragon, ce qui est le meilleur résultat d’une KTM depuis la victoire de Miguel Oliveira au GP d’Indonésie plus tôt cette année. Alex Rins a terminé neuvième en tant que meilleur Suzuki et pilote sur une moto japonaise, ce qui est la première fois qu’il n’y a pas de moto d’un constructeur japonais dans le top huit. C’est la première fois depuis Opatija en 1969 qu’aucune moto d’un constructeur japonais ne figure dans le top 8 d’une course de la catégorie reine.

Le leader du Championnat, Fabio Quartararoa chuté en Aragon et remporte désormais le Championnat du Monde MotoGP avec seulement 10 points d’avance sur Bagnaïa. Après le GP d’Allemagne, Bagnaïa était à 91 points de Quartararo.

Au GP d’Aragon, Marco Bezzecchi a terminé 10ème et le seul des cinq rookies MotoGP de cette année dans les points. Il est toujours en tête de la lutte pour le titre de Rookie of the Year avec 74 points devant Di Giannantonio (23 points), Darryn Binder (dix), Rémy Gardner (9) et Raúl Fernández (8).

Avec Bastianini (P1), Bagnaïa (P2), Meunier (P5), Martin (P6), Luca Marini (P7), Zarco (P8) et Bezzecchi (P10), c’est la première fois qu’il ya sept pilotes Ducati dans le top 10 d’une course de la catégorie reine. Un Aragón, Alex Marquez a terminé 12 e place en tant que meilleur pilote Honda. Depuis la course d’ouverture au Qatar avec Pol Espargaró en troisième position, aucun pilote Honda n’est monté sur le podium en 14 courses consécutives, prolongeant ainsi la plus longue séquence sans podium dans la catégorie reine depuis le retour à plein temps du constructeur japonais dans la catégorie reine en 1982.

Au Japon, Ducati peut encore se tailler la part du lion

Image

Seul un des cinq rookies en MotoGP cette année a déjà gagné au Japon dans l’une des classes inférieures : Bezzecchi en 2018 (Moto3). Il a également terminé troisième en Moto3 en 2017, son premier podium en GP.

Depuis l’introduction de la catégorie MotoGP en 2002, Honda a remporté neuf victoires à Motegi, dont des victoires avec Marc Marquez en 2018 et 2019.

Ducati a remporté cinq victoires en MotoGP au Motegi, dont la dernière avec Andrea Dovizioso en 2017 par temps humide. Les deux autres pilotes Ducati à avoir gagné sur le circuit japonais sont Loris Capirossi (2005, 2006 et 2007) et Casey Stoner (2010). Deux pilotes Ducati se sont qualifiés en pole position au Japon : Loris Capirossi (2005 et 2006) et Andrea Dovizioso (2014 et 2018).

Yamaha a remporté la course MotoGP à Motegi à quatre reprises, la dernière fois en 2014 avec Jorge Lorenzo. Le dernier podium des pilotes Yamaha au Motegi remonte à 2019, Fabio Quartararo ayant pris la deuxième place.

Suzuki et Kenny Roberts Jr. ont remporté le premier Grand Prix de la catégorie reine (500cc) qui s’est tenu à Motegi en 1999 et aussi la victoire en 2000. Depuis l’introduction du MotoGP en 2002, la troisième place de Maverick Viñales en 2016 et la troisième place d’Alex Rins en 2018 sont les seuls podiums de Suzuki au Motegi.

Le meilleur résultat d’Aprilia en MotoGP au Motegi est une P7 avec Álvaro Bautista en 2016 et Aleix Espargaró en 2017. Le Meilleur résultat MotoGP d’une KTM au Japon est une P11 avec Pol Espargaró en 2017 et 2019.

Que va nous réserver cette seizième des vingt manches du calendrier MotoGP au Japon aux enjeux importants puisque les trois premiers du classement général sont à présent réunis en 17 points ? Pour le savoir, il ne faudra rien rater de l’événement dès son entame ce vendredi. Justement, voici le programme du premier des trois jours de joute.

Grand Prix Motul du Japon

Vendredi 23 septembre :

06h15 – 06h55 : Moto3 EL1

07h10 – 07h50 : Moto2 EL1

08h05 – 09h20 : MotoGP EL1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.