Face à la crise, des pellets arrivent en très grande quantité près de Rouen

Une nouvelle unité d’import dédiée à l’ensachage des pellets de bois et au vrac a été installée à Grand-Couronne (Seine-Maritime) par TotalEnergies jeudi 22 septembre 2022. (©MN/76actu)

TotalEnergies une responsable une nouvelle unité de vrac et d’ensachage de pellets de bois un Grand Couronne (Seine-Maritime), jeudi 22 septembre 2022. Cette dernière, mise en place en partenariat avec Sea Invest, a vocation à augmenter les approvisionnements en faisant passer la capacité de traitement sur ce site de 25 000 tonnes à 50 000 tonnes d’ici trois ans. Ces granulés seront distribués dans une zone de 200 km autour de Rouen.

Cet équipement basé sur l’import doit permettre « de sécuriser une partie de la ressource et de satisfaire une demande », selon le directeur général de TotalEnergies Marketing France, François Boussagnol. Cette demande en pellet a explosé ces derniers mois, au point qu’il devient parfois difficile d’en trouver. Les prix se sont aussi envolés, passant « d’environ 300 euros à 600 euros la tonne » en un an.

« Pas de pénurie »

La situation du marché s’explique en partie par un fort engouement pour le chauffage au bois. Selon l’association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois Propellet, les ventes de poêles à granulés ont augmenté de 41 % l’an dernier, et celles de chaudières à granulés de 120 % au niveau national.

Le contexte énergétique tendu lié à la crise en Ukraine joue également. « Un certain nombre de consommateurs ont peur du manque en cette période particulière, remarque François Boussagnol. On essaie de voir avec Sea invest pour accélérer les approvisionnements et l’ensachage. » Il n’y a cependant « pas de pénurie » selon lui, qui préfère parler de « tension passagère ».

Une filière en plein développement

Les pellets du site de Grand-Couronne sont importés « de forêts durables » d’Europe du Nord. Ils sont déversés dans une trémie, où sont triés les grosses particules et les éventuels éléments ferreux, avant d’être envoyés vers les camions de vracs traitant des gros volumes ou vers la section d’ensachage.

C’est dans cette dernière que sont produits des sacs de 15 kg dédiés généralement aux particuliers. Environ 130 palettes comprenant 70 sacs, soit environ une tonne par palette, sont produits chaque jour grâce à un procédé automatisé. Ils sont ensuite envoyés dans les 25 points de vente de Total dans la région. « Au niveau de la chaîne d’approvisionnement, on va du sourcier en Europe du nord, jusqu’à la livraison des clients finaux, souligne le président de Sea Invest Nils Beneton. C’est vraiment un beau projet. »

TotalEnergies est l’un des principaux acteurs du marché du bois-énergie. « Ce n’est pas une activité principale, mais elle prend de l’ampleur », indique François Boussignol. L’utilisation de cette énergie fait partie des alternatives durables génératrices d’activité locales. « Le marché français se fournit auprès des producteurs locaux à hauteur de 89 %. » Reste à voir si les nombreux projets appelés à éclore ces prochaines années dans le secteur auront un effet positif sur le prix pour les consommateurs.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre 76actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.