Wo Long Fallen Dynasty : Plus qu’un Nioh avec une moustache ? Réponse en interview !

Jeu d’actualités Wo Long Fallen Dynasty : Plus qu’un Nioh avec une moustache ? Réponse en interview !

Après Ninja Gaiden, deux Nioh et plus récemment Stranger of Paradise Final Fantasy Origin, la Team Ninja nous revient avec Wo Long Fallen Dynasty, un nouveau jeu de rôle d’action dans la veine des Souls-like. En marge de notre aperçu, nous avons pu longtemps échanger avec les deux producteurs du projet. Alors, véritable renouveau pour le studio japonais ? Nos réponses.

Aujourd’hui, on peut dire que la Team Ninja a du pain sur la planche. Après l’arrivée de Stranger of Paradise Final Fantasy Origin – en mars 2022 – l’équipe japonaise est sur le point de balancer Wo Long Fallen Dynasty, un nouvel action-RPG Souls-like prévu pour le début de l’année prochaine. Comme si ce n’était pas suffisant, le studio s’est révélé, lors du récent State of Play, un autre projet, Rise of the Ronin. Une console exclusive PS5 qui devrait nous parvenir en 2024 ! Alors oui, ce n’est pas pour tout de suite, et dans l’immédiat, c’est bien Wo Long la star de l’équipe. Afin d’en apprendre plus sur ce dernier, nous avons évoqué avec Fumihiko Yasuda | Masaaki Yamagiwa, producteur du jeu ayant respectivement travaillé sur Nioh et Bloodborne. Pour rappel, Wo Long Fallen Dynasty déboulera sur PC, PS4, PS5, Xbox Series | One et « day one » sur le Game Pass.

Wo Long, « notre prochaine grosse étape »

Alors, c’est quoi exactement Wo Long ? « Après Nioh, c’est notre prochaine grosse étape » nous répondons sans détour les producteurs du soft. “C’est un genre de jeu similaire – action-RPG – (…) mais il y a plein de différences sur nous aimerions insister. Par exemple, nous nous concentrons ici sur le récit des Trois Royaumes, en Chine. Autre différence importante, comparé à la série Nioh, c’est que le concept n’est pas ‘action samouraï’ mais ‘arts martiaux chinois’. Notre objectif est vraiment de donner vie à ce style de combat et à son action fluide ».

Et le moins que l’on puisse dire : c’est que la Team Ninja semble avoir visé dans le mille. Dans le cadre de notre aperçu, nous avons pu essayer Wo Long plusieurs heures et sommes ressortis totalement conquis par l’ambiance, d’une part, mais surtout par le système de combat. Ici, pas de barre d’endurance (contrairement aux autres jeux du genre) mais une jauge qui monte petit à petit à mesure d’utiliser des frappes spéciales, de bloquer les attaques et d’esquiver. Bien sûr, quand la jauge en question arrive à son maximum, vous êtes sans défense. Alors, sachant que le timing pour sauver votre peau est moins permissif que par le passé et que parer un coup fait baisser ce fameux indice, Wo Long pousse rapidement à aller au corps-à-corps, la garde levée, dans l’attente de dévier l’assaut adverse, de se créer l’opputunité d’attaquer. Un régal à utiliser.

« (Avec Wo Long, ndlr) on ne veut pas faire un jeu où l’on attaque et on s’enfuit, on attaque et on s’enfuit… Nous voulons que vous soyez proche de l’ennemi que vous affrontez ! Juste sous son nez, à dévier les coups (…) à vous déplacer autour. Nous voulons également nous assurer que tout ceci porte l’image et les éléments des arts martiaux chinois, c’est important pour nous. – Fumihiko Yasuda et Masaaki Yamagiwa, producteurs de Wo Long (Team Ninja)

Une aventure toujours aussi exigeante

Pendant notre aperçu, le système de combat de Wo Long nous a paru frais et plutôt innovant. C’est certain, les phases d’action nous ont « absorbé » pour reprendre les mots de la Team Ninja. Nous avons pris du plaisir, mais aussi un tas de raclées. Le gameplay du jeu demande pas mal d’apprentissage, surtout mêlée au challenge proposé, toujours bien corsé (la version finale sera légèrement remaniée sur ce point). « À ce jour, nous n’avons pas prévu d’ajouter un mode facile» notent les producteurs de Wo Long. « Nous voulons vraiment que les joueurs aient un sentiment de satisfaction lorsqu’ils réussissent à surmonter les obstacles les plus difficiles. C’est quelque chose de très important pour le jeu et pour le genre en général ». Oui, vous êtes donc prévenus.

Wo Long Fallen Dynasty : Plus qu'un Nioh avec une moustache ?  Réponse en interview !

Nous n’avons pas pu nous empêcher de poser la question car, dernièrement, des titres d’action exigeants (Sifu, Steelrising) ont prouvé qu’un mode facile pouvait être compatible avec ce genre d’expérience. Quand bien même, Wo Long met sur un petit twist qui va jouer sur notre rapport à la difficulté. Le héros dispose d’un Niveau de Morale – influent sa force – qui évaluea au fur et à mesure des combats remportés. En gros, plus vous restez invaincu, plus vous aurez de chance face aux ennemis baraqués. On ne va pas rentrer dans les détails (voir notre aperçu) mais il est possible de bloquer son Niveau de Moral même si vous passez l’arme à gauche. Autrement dit, à terme, il est possible de creuser un écart de puissance non négligeable contre les adversaires. “C’est un bon moyen de gérer la difficulté” confient ainsi Fumihiko Yasuda | Masaaki Yamagiwa.

Creuser l’écart avec la licence Nioh

Que ce soit le cadre, le système de combat, le niveau de moral, la Team Ninja semble faire tout son possible pour donner à Wo Long une identité qui lui est propre. Ce n’est pas tout. Un autre point qui a constitué notre attention lors de la démo, c’est le level design, plus ouvert que dans Nioh même s’il répond au cahier des charges du genre (chemins tortueux et raccourcis à débloquer). Il est possible de sauter d’escalader certaines paroisses. L’exploration en devient plus stimulante !

«Étant donné que nous nous concentrons sur les arts martiaux chinois, nous avons pensé que le saut était important. Cela va comme un gant au combat, au thème du jeu (…) Nous estimons aussi que cela rend l’expérience plus instinctive, avec la possibilité de bondir ou de sauter avec une attaque. Vous avez ainsi plus de possibilités” – Fumihiko Yasuda et Masaaki Yamagiwa, producteurs de Wo Long (Team Ninja)

Au passage, la Team Ninja précise que Wo Long n’est pas un jeu en monde ouvert – à l’inverse de Rise of the Ronin – et que comme Nioh, la structure du soft optera pour un système de quête depuis une carte monde. On peut donc s’attendre à une durée de vie toute aussi monstrueuse que Nioh 2 (environ 50h). Vous l’aurez compris, Wo Long semble proposer une expérience à la fois nouvelle et solide. Pour ce qui est de la date de sortie, nous n’avons pas de nouvelles infos à vous donner. Pour rappel, le titre est prévu début 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox Series | Une.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.