transférez la pression fiscale dans votre commune grâce à notre moteur de recherche

La taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) concerne 32 millions de propriétaires. terovesalainen / stock.adobe.com

EXCLUSIF – Avec la disparition progressive de la taxe d’habitation, la fiscalité locale repose pour une part importante sur les propriétaires.

L’imposition locale est bouleversée par la suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales. Pour 80 % des foyers, elle a été supprimée en 2020. Pour les 20 % des foyers qui s’en acquittent encore cette année, l’allègement sera de 65 %. En 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale.

Dans les faits, l’argent perçu pour cette taxe ne transite déjà plus par les collectivités locales et se retrouve directement obtenu au budget général de l’État.

Si la mesure possède une portée hautement symbolique, il n’en demeure pas moins qu’il faut combler ce manque à gagner du côté des collectivités. On assiste ainsi à un complexe ruissellement entre les différents échelons administratifs :

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.