Tee-shirts, minute de silence et remerciements : on vous raconte la marche blanche pour Zied B. à Nice

Près de 200 personnes ont porté ce dimanche matin en faveur de Zied B., 24 ans, tué le 7 septembre à Nice par un policier, après un refus d’obtempérer.

La marche est partie vers 11h du matin du quartier de la Madeleine, dans le silence, ainsi que l’avaient voulu les organisateurs. Les participants arboraient des tee-shirts blancs sur lesquels étaient imprimés, en grosses lettres noires : « Justice pour Zied, un ange parti trop tôt ». Des ballons blancs ont également été distribués.

Aucun incident notable n’a été à signaler durant le parcours. Une touriste postée sur son balcon d’une chambre de l’hôtel Negresco, a levé un point en l’air, en criant, « Justice pour Zied ».

Un peu avant, un automobiliste avait crié à l’encontre du cortège « La honte ». Il semblait furieux contre la tenue de cette manifestation.

Un des organisateurs a tenu à attribuer le préfet des Alpes-Maritimes qui a laissé la marche blanche se dérouler.

Une minute s’est déroulée sur la place du palais de justice avant un lâcher de ballons et la dispersion du cortège, sur les coups de 13h15.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.