les exhumations se poursuivent à Izioum, selon Volodymyr Zelensky

Image de couverture : C’est dans une forêt située à l’entrée ouest de la ville d’Izioum qu’ont été découvertes 446 tombes. 48 heures, les corps sont soigneusement exhumés et répertoriés par la police nationale ukrainienne et les médecins légistes. Izioum, Ukraine, le 17 septembre 2022. SAMUEL GRATACAP POUR « LE MONDE

  • La présidence tchèque de l’Union européenne a appelé, samedi 17 septembre, à la création d’un tribunal international spécial après la découverte de centaines de corps enterrés près d’Izioum, ville reprise aux Russes dans l’est de l’Ukraine, où les combats perdurent. « Au XXIe siècle, de telles attaques contre la population civile sont impensables et odieuses »a déclaré samedi sur Twitter le ministre tchèque des affaires étrangères, Jan Lipavsky, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union européenne.
  • Les autorités ukrainiennes ont fait état vendredi de « 450 corps de civils portant des traces de mort violente et de torture » enterrés dans un bois à la périphérie d’Izioum. Dans son allocution quotidienne, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé samedi soir que « le processus d’exhumation se poursuit ». « De nouvelles preuves de torture ont été trouvées »at-il ajouté.
  • Le chargé des droits humains ukrainien, Dmytro Lubinets, a évoqué « probablement plus de mille citoyens ukrainiens torturés et tués dans les territoires libérés ».
  • Les Etats-Unis et l’Union européenne ont fait part de leur indignation, tenant pour responsable la direction russe. Moscou devra « rendre des comptes », a assuré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclarée la comparution du président russe, Vladimir Poutine, devant la justice internationale pour crimes de guerre.
  • De son côté, le président des États-Unis, Joe Biden, une nouvelle fois mis en garde son homologue russe contre l’utilisation d’armes chimiques ou nucléaires en Ukraine. « Cela changerait le cours de la guerre, comme jamais depuis la seconde guerre mondiale. (…) Ne le faites pas, ne le faites pas, ne le faites pas »a enjoint M. Biden sur CBS, promettant une réponse « conséquente » des États-Unis si cette étape est passée à être franchie.
  • Sur le terrain, où les forces armées ukrainiennes par les Occidentaux ont repris des milliers de kilomètres carrés à la faveur d’une contre-offensive dans le Nord-Est, les combats et bombardements se poursuivent. A Koupianskreprend la semaine dernière par les forces ukrainiennes, les affrontements se poursuivent avec l’armée russe retranchée du côté est de la rivière Oskil, ont constaté des journalistes de l’Agence France-Presse
  • Une centrale thermique a été « bombardée par les envahisseurs russes » Samedi matin à Mykolaïvka, a affirmé Pavlo Kyrylenko, le gouverneur de la région de Donetsk (Est), sur Telegram, indiquant que les pompiers ukrainiens luttaient contre le feu et que le bombardement avait entraîné des coupures d’eau potable.
  • L’armée russe, qui nie viser des infrastructures civiles ou des zones d’habitation, affirme avoir mené des frappes de « haute précision » contre des positions ukrainiennes dans les régions de Mykolaïv et de Kharkiv.
  • La centrale nucléaire de Zaporijia a été reconnectée au réseau ukrainien, ce qui permet de sécuriser le refroidissement des installations, a annoncé samedi l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Les affrontements entre Russes et Ukrainiens près de la centrale ces dernières semaines avaient entraîné l’arrêt de tous ses réacteurs.

Retrouvez notre direct d’hier en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Décryptage. Exécutions en série de collaborateurs ukrainiens prorusses

Récit. Découverte macabre à Izioum, après le retrait des Russes

Enquête. Moscou vise délibérément les infrastructures civiles

Témoignages. Exilés ukrainiens et russes en France : « Le jour de la rentrée scolaire, j’étais très stressée »

Décryptage. Les armes étrangères qui ont permis à l’Ukraine de tenir face aux Russes

Récit. Six mois d’occupation russe à Koupiansk

Vidéo. A Izioum, la découverte d’une « fosse commune » après le départ des Russes

Entretien. Anna Colin Lebedev et Andreas Kappeler : « Ukrainiens et Russes ne sont plus des frères. Ce sont des ennemis »

Podcast. Contre-offensive ukrainienne : le tournant de la guerre ?

Infographie. La carte de la guerre en Ukraine, jour après jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.