Les dessous de la prolongation de Mbappé dévoilés

Plusieurs mois après la prolongation de Kylian Mbappé au PSG, le Journal du Dimanche revient sur les coulisses du dossier en révélant certaines promesses qui ont été faites à l’attaquant de 23 ans.

Qu’on le veule ou non, la prolongation de Kylian Mbappé au PSG fut une surprise. Pendant des mois, l’international français était envoyé avec grande insistance du côté du Real Madrid, prêt à de gros efforts pour attirer celui qui était présenté comme sa cible de rêve depuis des années. Seulement voilà, dans la dernière ligne droite du dossier, l’ancien joueur de l’AS Monaco a finalement décidé de rempiler pour trois saisons au PSGsoit jusqu’en 2025 – possiblement jusqu’en 2024 avec une année supplémentaire en option comme l’indiquait L’ÉQUIPE tout récemment.

Une influence réelle en coulisses, mais pas totale

Pour y parvenir, le PSG un employeur de grands moyens payés sur des soutiens de poids. Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy et bien d’autres hommes politiques ou personnalités de haut rang ont glissé un message à Kylian Mbappé afin de l’inciter à rester à Paris selon les informations dévoilées par le Journal du Dimanche. Après sa signature, le vainqueur de la Coupe du monde 2018 est devenu « la pierre angulaire du projet » parisien selon les termes de Nasser Al-Khelaïfia choisi qui a directement conduit à l’éviction de Léonard, opposé à l’idée d’accorder toutes les faveurs à un seul joueur. Les clés du camion ont été données à Kylian Mbappé, pourrait-on dire. « C’est une chose qui n’existe nulle part ailleurs. C’était un peu comme ça à Barcelone avec Messi, et ça a décliné », explique un dirigeant de club européen au JDD.

L’influence de Kylian Mbappé reste néanmoins à nuancer, lui qui n’a par exemple jamais visé le brassard de Marquinhos. Un intime des rouages ​​du PSG explique très justement qu’il est impossible d’avoir de véritables pleins pouvoirs avec le Qatar. De surcroit, peu de personnes connaissent les détails du contrat du joueur ficelé à Doha, et donc les prérogatives que celui-ci comporte. Une chose est néanmoins certaine : le club fait tout pour plaire au joueur. Dans cette optique, le JDD cite la venue au club de Julien Maynard comme exemple. Anciennement chez TF1celui qui est proche de la famille Mbappé a été nommé patron de la communication de l’équipe pro. L’arrivée de Louis Campos s’inscrit dans la même dimension, le Portugais étant familier du joueur depuis Monaco, où ils se sont alors côtoyés. Proche de s’engager au sein d’un Real Madrid qui l’avait missionné pour recruter Kylian Mbappécelui qui est désormais le conseiller sportif du PSG a finalement été convaincu par Nasser Al-Khelaïfi et l’émir du Qatar.

Déjà de premiers accrocs sur le plan sportif

Les nouveaux rouages ​​du club ont été mis en place pour séduire Kylian Mbappé, tout comme le projet sportif lui ayant été présenté. Le numéro 7 parisien a été mis au courant du plan de bataille sportive. Celui-ci consistait à l’associer à Robert Lewandowski dans un 4-4-2 selon les informations du JDDquand le PSG prévoyait en parallèle de faire partir de Neymar. Un jeu de chaises musicales était ainsi ambitionné entre les deux clients de l’agent Pini Zahavi. Problème : le Polonais a finalement opté pour le FC Barcelonetandis que Bernardo Silva et Milan Skriniareux aussi cibles du PSG, ont échappé au club parisien. « Le compte n’y est pas », écrit le JDD.

Enfin, toujours sur le volet sportif, Kylian Mbappé a également obtenu des garanties sur son positionnement en attaque. Le joueur ne veut que deux zones : à gauche ou en pointe axiale. Ce sujet a provoqué quelques étincelles au cours des jours précédant le match contre Montpellier lors de la deuxième journée de Ligue 1premier match officiel de la saison de Kylian Mbappé. Désireux de préserver l’équilibre naissant entre Neymar et Léo Messi, Christophe Galtier souhaitait positionner le Français sur le côté droit. Le projet a finalement été abandonné face à l’agacement de Kylian Mbappé et de son père, « très regardant sur les affaires sportives », écrit le JDD. C’est au cours de ce même match contre Montpellier que Kylian Mbappé a boudé tout du long, avant de partir dans un vrai courroux après en raison de l’affaire du penaltygate avec Neymar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.