Un terrible et mystérieux virus paralyse les enfants, les médecins très inquiets !

Il n’y a pas si longtemps, une pandémie avait pu mettre à l’épreuve le système de santé de presque tous les pays du monde. Ce virus, vous le savez, c’est le coronavirus. Après la peste noire de 1334 et la grippe de 1918, le Covid se trouve dans la liste des maladies les plus meurtrières.

Cette liste pourrait s’élargir. Par ailleurs, un mystérieux virus touche principalement les enfants. Ce dernier inquiète beaucoup les médecins. Selon le Los Angeles Times, il faut se méfier de ce « nouveau » virus. Découvrez dans cet article les symptômes et les grandes lignes concernant cet organisme.

L’évolution du virus

Le virus en question n’est pas si nouveau que cela en l’air. Ce virus a été découvert pour la première fois en 1952 en Californie. Il porte le nom d’entérovirus D68 ou EV-D68.

Le terme « nouveau » est évoqué par la presse américaine Los Angeles Times, car l’entérovirus D68 était très rare jusqu’à il y a quelques mois. Pour rappel, le quotidien américain rapporte ce mercredi les statistiques rendues le 9 septembre par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Pour information, le CDC a analysé le nombre d’enfants hospitalisés à cause du EV-D68. Ils ont réalisé que le mois dernier le nombre d’enfants obtenus par ce virus est en hausse. D’après l’agence fédérale américaine, les cas d’EV-D68 en juillet et août étaient plus inquiétants que lors des 3 dernières années à la même saison.

Aux États-Unis, depuis 1987, seul un petit nombre de cas d’EV-D68 ont été décelés. Selon le CDC, les cas d’entérovirus D68 augmenté depuis 2014, 2016 et 2018. L’agence a aussi constaté que les hausses sont plus courantes durant l’été et l’automne.

Autrement dit, entre la moitié du mois de mai jusqu’à la mi-novembre. En 2020, le taux de contamination a aussi augmenté, mais il a probablement été limité par les mesures de restriction de l’enfermement.

Les symptômes du virus

Comme préoccupant, ce virus touche principalement les enfants. Comme explication, voix ce que nous dit le CDC :

« C’est parce qu’ils n’ont pas encore d’immunité contre les expositions antérieures à ces virus. »

Le EV-D68 peut détériorer la moelle épinière et provoque une affection connue sous le nom de myélite flasque aiguë. Chez les enfants, cette affection affaiblit les muscles et peut parfois entraîner une paralysie.

Cette paralysie partielle peut être sur les pieds ou les bras. Dans le pire des cas, l’immobilité peut être totale. Cela varie surtout selon l’âge de l’enfant. Il faut remarquer que les plus jeunes présentent des symptômes plus graves.

Selon le Los Angeles Times, plus de 90 % des cas de myélite flasque concernent de jeunes enfants. Cependant, cela ne veut pas dire que les adultes sont immunisés contre le virus responsable de cette affection.

Chez les adultes, il est possible qu’il soit asymptomatique. Pire encore, ils peuvent en transmettre à des enfants. L’entérovirus D68 peut se manifester chez les majeurs par :

  • Le nez qui coule
  • Les éternuements
  • La toux
  • Les courbatures
  • La fièvre

Les modes de transmission du EV-D68

Une alerte a été transmise sur ce virus, car il peut très vite devenir viral. Pourquoi ? La raison est simple, comme beaucoup de virus, il se transmet très facilement. Il peut se transmettre par la salive et le mucus d’une personne infectée.

L’EV-D68 se propage aussi « Lorsqu’une personne infectée toute, éternue ou touche une surface qui est ensuite touchée par d’autres », selon le CDC. Le pire c’est que jusqu’à ce, ce virus n’a aucun vaccin.

rappelez-vous, il a fallu plus de 2 vagues avant d’avoir découvert des vaccins efficaces contre le Covid. Ainsi, pour votre bien et celui de votre enfant, la meilleure chose à faire est de faire attention dès maintenant.

Conduite à tenir pour réduire le risque de contamination

Que faire pour vous protéger et protéger vos enfants ? Voici une liste non exhaustive de choses que vous avez sûrement beaucoup entendues durant la pandémie :

  • Lavez-vous souvent les plats
  • Évitez de vous toucher le visage avec les mains
  • Couvrez-vous le visage avec les manches, et non avec les mains quand vous tousssez ou éternuez
  • Éviter de s’approcher de personnes malades
  • Allez voir un médecin au moindre problème de santé

Un virus mystérieux refait son apparition et semble prendre de l’ampleur. Voilà, vous êtes prévenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.