Lille redcolle – Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 2-1 TFC) – Football

Plus efficace, Lille s’est imposé face à Toulouse (2-1), ce samedi, lors de la 8e journée de Ligue 1. Un précieux succès pour le club nordiste qui occupe provisoirement la 6e place avant la trve internationale.

David a lancé le LOSC contre Toulouse.

Le LOSC poursuit son parcours dans les montagnes russes. Après une victoire, un nul, une défaite, une victoire, une défaite, une victoire et une défaite, Lille a obtenu son quatrième succès de la saison face à Toulouse (2-1), ce samedi, dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. Ports par un très bon Adam Ounas, les Dogues se remplacent provisoirement la 6e place, cinq rangs devant les Pitchounes.

David lance les hostilités

Cinq minutes. C’est le temps qu’il fallait aux Dogues pour faire sauter le verrou adverse. Après une belle action collective et un poil de russite sur son crochet, David ouvrait la marque d’une belle frappe tendue dans le petit filet opposé (1-0, 5e). Surpris, les Pitchounes étaient des contraintes de faire le jeu. S’ils avaient la possession du ballon, ils peinaient trouver des ouvertures malgr deux belles opportunits pour Aboukhlal et Desler.

Moins en vue offensivement, les Lillois produisent néanmoins mal sur toutes leurs perces, l’image d’un Ounas impressionnant sur ses prises de balle. Idéalement servi par Bamba, Angel Gomes, lui, chouait sur Dup après un joli rush dans l’axe. De leur côté, les Toulousains se montraient de plus en plus pressants au fil des minutes, avec un Aboukhlal très actif qui obtenait trois occasions d’égaliser mais qui manquait de précision dans le dernier geste.

Chaibi refroidit le LOSC, Ounas met le feu

Au retour des vestiaires, la donne changeait. A la suite d’une double erreur de Yoro et Fonte, Chaibi ne manquait pas l’opportunité de punir Chevalier d’une frappe puissante sous la barre (1-1, 48e). Une joie de court dure pour le TFC. Car quelques minutes plus tard, Ounas enflammait le stade d’une merveilleuse reprise de vole en pivot sur un service en or d’Andr (2-1, 53e). Un mais d’une justesse technique très rare, de la passe l’exécution.

Dans la dernière demi-heure, les débats étaient équilibrés entre deux quipes qui peinaient cependant se procurer des occasions nettes. L’entre de Martin pour muscler l’entrejeu lillois rendait le match un peu plus hach, l’ancien montpellier multipliant les fautes pour casser le jeu. Une option gagnante pour Paulo Fonseca puisque le LOSC parvenait à maintenir son avance au tableau d’affichage jusqu’au terme de la partie.

La note du match : 6/10

Un match plutôt agréable à suivre entre deux quipes assez proches. Les deux formations ont eu leurs temps forts et des opportunités, mais c’est la plus efficace et la plus expérimentée ce niveau qui a su faire la différence sur un mais de grande classe. Une partie intéressante devant des supporters nordistes qui ont mis une belle ambiance.

Les buts :

– Après un bon travail d’Ounas, Angel Gomes lance David dans la profondeur. Le Canadien limine Nicolaisen d’un crochet plein de russite avant d’ajuster Dup d’une frappe parfaite du pied gauche dans le petit filet oppos (1-0, 5e).

– Sur une mauvaise relance de Yoro, Dallinga manque sa frappe croisée. Le ballon est néanmoins mal dgag par Fonte et revient dans les pieds du buteur nerlandais, qui sert idéalement Chaibi. Dans l’axe, moins de 10 mètres, le jeune Violet place une frappe puissante sous la barre de Chevalier (1-1, 48e).

– A 40 mètres, André adresse une merveilleuse passe fouette au-dessus de la défense pour Ounas. Parti au bon moment, l’ailier algérien exécute une magnifique reprise de vole du pied gauche en pivot au niveau du point de penalty pour tromper Dup (2-1, 53e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L’homme du match : Adam Ounas (7,5/10)

L’ailier algrien a rendu une très bonne copie grâce à une justesse technique de tous les instants. Son jeu de corps et sa faculté de trouver ses partenaires sur une touche ont fait beaucoup de mal aux Toulousains. Il est récompensé de ses efforts après la pause avec un superbe mais sur une reprise de vole en pivot très difficile à convertir. De très loin le joueur le plus propre sur la pelouse. Remplacer la 78e minute par Alan Virginius (non pas).

LILLE :

Lucas Chevalier (6) : le jeune gardien lillois à correct. S’il ne peut rien faire sur le mais toulousain, le portier nordiste à juste dans ses sorties ariennes pour soulager son quipe.

Bafod Diakit (7) : un vrai bon match pour le droit latéral. Implique sur l’ouverture du score, il a fait preuve de solidité dans son couloir en ne nécessitant pratiquement aucun espace de ses adversaires.

Jos Fonte (6) : un match globalement solide pour le défenseur central portugais… avec un gros point noir. En effet, c’est sur une de ses relances que Toulouse est parvenu à galiser. Une action qui gâche sa prestation d’ensemble, et c’est bien dommage, car il est très sérieux.

Leny Yoro (5,5) : surprise du onze de départ, le défenseur central de 16 ans et 10 mois a alterné le bon et le moins bon. Il a, comme son capitaine, t peu inquit. Mais il perd lui aussi le ballon sur une mauvaise relance au départ de l’action du but de Chaibi. Heureusement sans grosses conséquences sur le résultat final.

Ismaily (6,5) : le latéral gauche brésilien monte encore un peu plus en puissance. Sr de lui techniquement, il à propre dans ses montes et l’aise défensivement. Au-dessus de la moyenne.

Benjamin André (7,5) : un excellent match pour le milieu lillois. Au four et au moulin, il est très performant à la récupération et surtout, il a livré une magnifique passe décisive pour Ounas sur le second but. Avec toutes les défections dans l’entrejeu, il n’aurait pas volé une petite convocation en quipe de France…

André Gomes (6) : une copie correcte rendue par le milieu portugais. S’il au moins rayonnant qu’Andr, l’ancien joueur du FC Barcelone s’est distingu avec des ouvertures de qualit pour ses partenaires offensifs. Bon dans l’impact.

Adam Ounas (6) : lire le commentaire ci-dessus.

Angel Gomes (6) : un bon match pour le meneur de jeu anglais. A l’origine du but de David avec une belle passe dans la profondeur, il aurait pu faire le break sur son occasion norme après un rush dans l’axe. Remplacer la 60e minute par Jonas Martin (non pas).

Jonathan Bamba (6) : encore une fois une prestation irrégulière pour l’aile nordiste. Il a réussi quelques beaux gestes techniques, toujours loin de sa position initiale, mais aussi t frustrant avec plusieurs mauvais choix, comme sur ce contre mal ngoci pour arriver le 3-1. En revanche, il est très important dans la réplique défensive.

Jonathan David (6) : le buteur canadien chez discret ce soir. Il est parfaitement entré dans son match en ouvrant la marque d’une belle frappe dans le petit opposé. Mais en dehors de cette action gagnante, il a finalement peu de poids dans cette partie. On ne peut cependant pas lui enlever son mais qui facilite la tche du LOSC. Remplacer la 86e minute par Mohamed Bayo (non pas).

TOULOUSE :

Maxime Dup (5,5) : difficile de reprocher au gardien toulousain les deux buts encaissés. Il a permis son quipe de rester dans le coup en réalisant un arrêt très important devant Angel Gomes pour empcher le 2-0 en première période.

Mikkel Desler (6) : une des rares satisfactions défensives de la soirée toulousaine. Proche d’égaliser d’une reprise de vole au second poteau en première période,il a plutôt bien scuris son couloir face Bamba. Remplacer la 82e minute par Kevin Keben (non pas).

Anthony Rouault (5) : un match très neutre pour le défenseur central. Il a eu quelques difficultés sur les offensives lilloises en première période. Globalement, il n’a pas respiré la sérénité.

Rasmus Nicolaisen (5,5) : le défenseur central danois est mal entré dans son match avec une intervention rate devant David sur l’ouverture du score. Il a toutefois répondu présent dans les duels avec plusieurs interventions chaudes dans sa surface. Tout juste au-dessus de la moyenne.

Moussa Diarra (6,5) : le meilleur défenseur toulousain ce soir. Pas vraiment aidé par un Sylla dépassé, il a sauvé plusieurs situations compliquées, l’image du contre mal négociée par Bamba l’heure de jeu. Il a plutôt bien contenu David dans les duels.

Issiaga Sylla (3) : le latéral gauche a eu beaucoup de mal contient Ounas. Systmatiquement débordé sur les prises de balle de l’ailier algrien, le Guinen l’oublie une nouvelle fois sur le but de la victoire. Il a pris un bouillon sur presque tous les duels. Remplacer la 76e minute par Veljko Birmancevic (non pas).

Zakaria Aboukhlal (5,5) : une soirée frustrante pour l’attaquant marocain. En première priode, il s’est énormément démené, obtenant trois occasions, mais à trop esseul. Actif, il a peu peu baissé le pied malgr un léger sursaut dans le dernier quart d’heure.

Stijn Spierings (6) : le milieu nerlandais n’a pas rougir de son match. Il répond présent dans les duels et est plutôt intéressant dans son rôle de plaque tournante dans l’entrejeu. Il aurait toutefois pu se montrer plus audacieux dans ses choix.

Branco Van Den Boomen (6) : le capitaine toulousain a eu tendance trop vouloir renverser le jeu. Malgr tout, le milieu batave a russi trouver ses partenaires offensifs assez facilement puisqu’il a dlivr cinq passes qui ont prcd un tir. Du mieux par rapport à ses récentes sorties.

Fares Chabi (6) : titulaire en l’absence de Ratao, le milieu de Lyon a saisi sa chance en galisant d’une belle frappe sous la barre. Il a souvent bien plac sur les quelques opportunités toulousaines même s’il aurait pu se montrer plus tranchant sur certaines situations.

Thijs Dallinga (5,5) : esseul la pointe de l’attaque, le buteur nerlandais a connu une rencontre compliquée. Dos au but, il est parvenu servir ses partenaires de trop rares reprises. Malgr tout, il livre une passe dcisive pour Chaibi aprs une perte de balle de Fonte. Remplacer la 76e minute par Ado Onaiwu (non pas).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Ragissez dans la zone de « commentaires » ci-dessous !

LILLE 2-1 TOULOUSE (mi-tps : 1-0) – FRANCE – Ligue 1 / 8e journée
Stade : Stade Pierre Mauroy, Lille – Arbitre : Pierre Gaillouste, France

Mais : J. David (5e) A. Ounas (53e) pour LILLE – pour TOULOUSE
Avertissements : José Fonte (44e), B. Diakit (74e)pour LILLE

LILLE : L.ChevalierJosé Fonte, L. YoroB.Diakit, IsmaïlyB. André, André GomesA. Gomes (J. Martin, 60e)A. Ounas (A. Virginius, 78e), J.BambaJ. David (M. Bayo, 86e)

TOULOUSE : M. DupA. Rouault, R. Nicolaisen, M. DiarraM. Desler (K. Keben, 82e), I. Sylla (V. Birmancevic, 76e)Z.Aboukhlal, S. Spierings, B. van den boomen, F.ChabiT. Dallinga (A. Onaiwu, 76e)

David a rapidement ouvert la marque (1-0, 5e)

Ounas a ralis de gros dgts

La joie des Violets après le but de Chaibi (1-1, 48e)

Ounas a offert la victoire Lille (2-1, 53e)

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.