Bousculé, Tottenham finit par dérouler contre Leicester en Premier League

Le match : 6-2

Pour Tottenham, la rencontre n’a pas toujours été aussi aisée que le laissait présager le classement de Leicester, lanterne rouge lestée par cinq défaites d’affilée en Championnat au moment du coup d’envoi. La sixième a eu lieu sur le terrain des Spurs, qui en profite pour se hisser à la seconde place, à hauteur de Manchester City, victorieux (3-0) un peu plus tôt dans la journée sur la pelouse de Wolverhampton.

Mais les coéquipiers d’Hugo Lloris ont souffert par séquences avant de se détacher en fin de rencontre grâce à un triple de Son (73e, 84e, 86e), pour une fois remplaçant au coup d’envoi. Bien avant ce feu d’artifice final, il ya eu une première période très étonnante. Leicester a très vite ouvert le score sur penalty suite à une très légère faute de Sanchez sur Justin. Lloris a repoussé le tir de Tielemans, mais l’arbitre a ordonné une seconde frappe au regard de la position du gardien français, les deux pieds devant sa ligne de but. Le milieu de terrain belge n’a pas raté cette nouvelle chance d’ouvrir le score et de provoquer une sensation très précoce (0-1, 6e).

Hélas pour Leicester, sa faiblesse sur les phases défensives s’est révélée de façon dramatique, si bien que les Spurs ont retourné la situation en deux temps : un premier corner joué à deux a permis à Kulusevski de centrer au second poteau pour Kane, auteur d’une reprise de la tête (1-1, 8e), une seconde directement frappée par Perisic a été reprise Dier (2-1, 22e), toujours de la tête. Un renversement brutal pour des Renards portés par des intentions joueuses, face à une équipe londonienne de plus en plus encline à reculer et à abandonner le ballon, comme les initiatives. Et c’est logiquement que Leicester a égalisé peu avant la pause grâce à un centre de Castagne pour Maddison, auteur d’une magnifique reprise du droit (2-2, 41e).

Une sanction logique pour ces Spurs trop attentistes et calculateurs, mais à deux doigts de reprendre l’avantage sur un nouveau coup franc. Sauf que Ward, en déviant du bout des doigts sur sa barre la tête de Sanchez, a cessé un coup de masse avant la pause. Sauvés, de leur côté, par Lloris (45e +2), les hommes d’Antonio Conte ont effectué la seconde période avec une détermination démultipliée. Un pressing haut de Bentancur sur Ndidi à permis au milieu uruguayen de récupérer le ballon et de tromper Ward du droit (3-2, 47e). Porté par cette intensité nouvelle, Tottenham a donné l’impression de saisir enfin le match à pleines poignées, un sentiment évanescent, en fait. L’arrêt de Lloris face à la tête piquée de Daka (58e) a indiqué un retour en force de Leicester, de nouveau pressant et dangereux face à un adversaire ayant reculé.

Mais, de la part de Tottenham, c’était reculer pour mieux contrer, suite à une récupération de Bentancur peu avant la ligne médiane. Son en a profité pour s’échapper vers le but adverse et conclure d’une superbe frappe du droit depuis l’extérieur de la surface (4-2, 73e). Libéré par cette réalisation, l’attaquant a récidivé du gauche, d’une frappe enroulée là aussi depuis l’extérieur de la surface (5-2, 84e), avant de parachever un triple après utilisation du VAR (6-2, 86e ). En noyant Leicester, l’international sud-coréen, qui n’avait pas marqué jusque-là cette saison, a sorti la tête de l’eau.

Le joueur : au Son du canon

Sa position de remplacer au coup d’envoi l’a-t-elle piquée ? En tout cas, l’attaquant des Spurs, entré à l’heure de jeu, a profité des espaces et des largesses défensives de Leicester pour retrouver la confiance en même temps que le chemin des filets, notamment grâce à deux superbes frappes du droit puis du gauche. Ses trois buts, les premiers en 2022-2023, ont gonflé le succès de son équipe et sûrement dégonflé ses doutes.

16

James Maddison a été directement impliqué sur 16 buts en Premier League en 2022 : 10 buts et 6 passes décisives.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.