Foot OM – OM : Bakambu ne laisse aucun espoir à Longoria

Sous la pression du propriétaire Frank McCourt, Pablo Longoria doit enregistrer les ventes avant la fin du marché des transferts. Mais certains joueurs sont difficiles à pousser vers la sortie, à l’image de l’attaquant Cédric Bakambu, déterminé à s’imposer à l’Olympique de Marseille.

A deux semaines de la fermeture du mercato, les principales rumeurs autour de l’Olympique de Marseille concernent d’éventuels départs. Pablo Longoria, à la demande du propriétaire Frank McCourt, doit maintenant récolter l’argent sur le marché des transferts. C’est pourquoi le président a supprimé le mot « intransférable » de son vocabulaire. De Cengiz Ünder à Gerson, en passant par le Polonais Arkadiusz Milik, tous les membres de l’effectif sont susceptibles de partir en cas d’offre jugée appropriée.

Bakambu recale le Celta Vigo

Et la règle vaut d’autant plus si le joueur concerné possède un gros salaire qui ne correspond ni à ses performances, ni à son statut dans l’équipe. C’est effectivement le cas de Cédric Bakambu dont les revenus mensuels bruts à 400 000 euros pèsent lourd dans les finances du club phocéen. Autant dire que Pablo Longoria s’est frotté les mains lorsque le Celta Vigo s’est doté pour recruter l’attaquant de 31 ans. Seulement voilà, l’ancien joueur de Villarreal, qui avait laissé de bons souvenirs dans le championnat espagnol, n’est pas disposé à quitter l’Olympique de Marseille cet été.

Le pensionnaire de Liga s’apprête à libérer la masse salariale grâce au départ de Santi Mina en Arabie Saoudite, lui permettant ainsi de renforcer son secteur offensif. Mais le quotidien local Faro de Vigo affirme que le Marseillais a refusé l’invitation. L’international congolais, qui s’était engagé l’hiver dernier jusqu’en 2024, souhaite rester et enfin s’imposer chez le pensionnaire du Vélodrome. La tâche s’annonce pourtant difficile pour Cédric Bakambu, loin d’être un titulaire aux yeux du coach Igor Tudor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.