WhatsApp s’étend à deux jours et demi le délai de suppression des messages

Vous avez envoyé par erreur un message mal traduit sur Whatsapp ? ou un texte perclus de bien inélégantes fautes d’orthographe ? voire un avis un peu expéditif sur quelqu’un que, rétrospectivement, vous n’assumez plus ? Pas de panique : vous avez désormais deux jours pour le supprimer.

Annoncé lundi 8 août par WhatsApp (propriété de Meta), il s’agit moins d’une nouvelle fonctionnalité que d’une mise à jour.

Depuis octobre 2017 déjà, il était possible de supprimer un message vieux de sept minutes ou moins sur WhatsApp, en maintenant une pression prolongée sur un message, avant de cliquer sur l’icône « Poubelle » et de choisir « Supprimer pour tous ». Un temps de rétractation déjà étendu à 4 096 secondes (soit 2^12 secondes, ou plus prosaïquement une heure, huit minutes et seize secondes) en mars de l’année suivante.

Désormais, il est possible de changer d’avis après deux jours – et même en réalité, d’après les tests effectués par Le Mondeaprès deux jours et douze heures.

Avec cette mise à jour comme avec celles qui l’ont transmise, pas de question toutefois de faire disparaître totalement ses traces : votre méfait sera toujours indiqué dans la conversation par la phrase « Vous avez supprimé ce message »visible aussi bien par vous que par votre interlocuteur.

Comme le note le site spécialisé 9to5mac.com, Apple, à l’inverse de Meta et de WhatsApp, opte avec les dernières mises à jour de sa messagerie iMessage pour une réduction de la fenêtre durant laquelle il est possible de supprimer un message : si , avec les premières versions de son système d’exploitation iOS, il était possible de supprimer un message vieux de quinze minutes, cette limite est passée à deux minutes dans les versions plus récentes.

Lire aussi : WhatsApp lance une nouvelle fonctionnalité « communautés »

Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.