voici ce que cela change

C’est une bonne nouvelle pour les près de 55 millions de Français qui détiennent un Livret A. Pour répondre à l’inflation, son taux de rémunération double à compter de ce lundi 1er août, passant de 1 % à 2 %.

Concrètement, un épargnant ayant 1 000 € sur son Livret A bénéficiera d’une rémunération de 20 € en année pleine, contre 10 € au taux précédent.

À noter que ces 20 € s’ajoutent au capital initial pour l’année suivante, soit 1 020 €, qui rapporteront donc un peu plus de 20 € l’année suivante. C’est le principe de la capitalisation des intérêts, rappelle Moneyvox. Ainsi, avec une rémunération régulière, au bout de 10 ans, les 1 000 € de départ n’ont pas rapporté 200 € (soit 20 € par an) mais 218,99 €.

Lire aussi : Livret A : le taux augmenté… mais est-ce que cela vaut vraiment le coup ?

Le taux du Livret A, qui s’établissait à 0,5 % au début de l’année 2022, a doublé une première fois au 1er février.

Si cette hausse peut sembler une bonne nouvelle pour les épargnants français, le taux, même revalorisé, reste très nettement inférieur à l’inflation (5,8 % en juin).

Le taux du Livret d’épargne populaire, réservé aux personnes aux revenus modestes (au maximum 20 296 € annuels pour une personne seule), passe quant à lui de 2,2 % à 4,6 %. Il faut remonter à 1998 pour avoir un taux comparable (4,5 %).

La hausse du taux devrait se poursuivre en 2023

La rémunération du Livret A, produit d’épargne détenu par le plus de Français, dépend de l’inflation (5,8 % en juin) et des taux interbancaires, donnant aux banques l’échange de l’argent à court terme. Ou l’inflation n’est semble-t-il pas encore à son pic.

Le gouverneur de la banque de France a ainsi indiqué mi-juillet que la hausse du taux du Livret devrait se poursuivre en 2023. « Selon toute probabilité […] le mouvement de hausse du taux du Livret A se poursuivra au 1er février de l’année prochaine »a affirmé François Villeroy de Galhau, sans s’avancer sur un chiffre, à l’occasion d’une conférence de presse sur l’épargne réglementée.

Lire aussi : Comment l’inflation plombe le rendement de votre Livret A

Le Livret A toujours plébiscité

Avec la première hausse du taux en février, les Français ont continué d’alimenter leur Livret A au premier semestre, avec près de 16,5 milliards d’euros nets ajoutés sur ce placement populaire.

Si cette somme est légèrement inférieure aux 16,74 milliards d’euros nets collectés sur les six premiers mois de l’année 2021, alors que la France a vécu encore des épisodes de confinement et de couvre-feu, c’est bien plus que les 11,57 milliards d’euros de 2019.

L’année 2020 avait quant à elle été exceptionnelle avec 20,41 milliards engrangés au premier semestre, conséquence directe de la pandémie et des confinements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.