quelles augmentations de salaires en 2022 et 2023 ?

L’augmentation moyenne des salaires en France devrait s’élever à 3,1% en 2022 et 3,3% en 2023, selon une enquête de WTW.

Dans un contexte d’inflation galopante et de difficultés de recrutement, les entreprises sont incitées à rémunérer leurs politiques de rémunération. En France, 35 % d’entre elles ont revu ou envisagent de revoir à la hausse le budget des augmentations salariales annuelles. Elles sont également 34 % à vouloir mettre davantage l’accent sur les éléments non financiers de la rémunération et 30 % à prévoir des budgets supplémentaires pour des augmentations selon les besoins, d’après l’enquête menée par la société de courtage d’assurance WTW*.

En outre, un quart des entreprises tricolores (23 %) ont ou doivent augmenter le salaire de certains groupes de salariés, en particulier ceux qui ont un fort risque de rétention (68 %), ceux qui possèdent des compétences rares/critiques (68 % ) et les plus performants (64%). 6 organisations sur 10 (59%) déclarent également vouloir se focaliser sur les personnes les moins bien rémunérées. Elles sont par ailleurs 21 % à prévoir un ajustement des grilles salariales et seulement 9 % à envisager la mise en place d’un deuxième cycle d’augmentations de salaires.

« Pour compenser cette baisse de pouvoir d’achat, les entreprises vont mettre un peu plus l’accent sur des augmentations collectives, mais aussi sur d’autres mesures collectives comme la première de pouvoir d’achat », souligne sur BFM Business Khalil Ait -Mouloud, directeur enquête de rémunération chez WTW.

Ainsi, l’augmentation des salaires serait de 3,1 % en moyenne en 2022, après 2,3 % en 2021, selon WTW qui relève qu’il s’agit d' »un budget significativement haut par rapport à la pratique de ces dix dernières années qui devraient permettre aux entreprises de rester compétitives pour attirer et retenir les meilleurs talents mais aussi de compenser la perte relative de pouvoir d’achat des salariés ». Du moins en partie, l’inflation étant attendue à 5,5% sur l’ensemble de l’année 2022.

Pour 2023, les revalorisations devraient être encore plus importantes : +3,3 % en moyenne. Sur deux ans, les managers et cadres seront les mieux lotis (+3,1% en 2022, +3,3% en 2023), devant les employés et techniciens (+3% et +3,3%), les dirigeants ( +2,8% et + 3,2%) et les ouvriers (+2,8% et +3%).

Des augmentations plus élevées chez nos voisins

L’inflation française étant moins importante que dans d’autres pays développés, les augmentations de salaires y sont également plus réduites. Pour 2023, les entreprises des 15 plus grandes économies ont obtenu une augmentation moyenne de 4,9% en 2022 comme en 2023, soit 0,9 point de plus qu’en 2021.

Dans le détail, l’augmentation réelle moyenne des salaires en 2022 devrait atteindre 4% au Royaume-Uni, 3,8% en Allemagne et 3,6% en Espagne. De leur côté, les Etats-Unis ont attribué une hausse moyenne de 4% cette année puis de 4,1% en 2023.

*Enquête menée en juillet 2022. 22.400 réponses d’entreprises de 133 pays ont été reçues. 358 entreprises y ont répondu en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.