les joueurs et joueuses français évoluant en Russie ne seront plus appelés en équipe de France

Une décision qui s’applique »pendant la durée du conflit avec l’Ukraine », a expliqué la Fédération française de basket (FFBB) dans un communiqué, lundi.

Article rédigé par

Publié

Mis à jour

Temps de lecture : 1 minute.

La fédération a tranché. A quelques semaines du début de l’Eurobasket 2022, la Fédération française de basketball (FFBB) a clarifié sa position sur les sanctions visant la Russie ukrainienne dans le conflit. Dans un communiqué publié lundi 1er août, le bureau fédéral a décidé que les joueurs sous contrat avec un club russe ou biélorusse ne pourraient pas être alignés en équipe de France « pendant la durée du conflit« .

Publié sur son site internet, le communiqué stipule que « les joueurs, joueuses et staffs qui signaient un contrat avec un club russe ou bélarusse ne pourraient plus être sélectionnés tant que les mesures d’exclusion de toutes les compétitions internationales seront en vigueur« . Avant d’ajouter que cette décision s’applique également aux joueurs, joueuses, membres du staff ayant déjà signé avec un club russe ou bélarusse.

La FFBB a indiqué qu’elles demanderaient aux membres des sélections, masculin et féminin, de signer un document attestant qu’ils ne s’engageront pas avec une formation de ces deux pays. En cas d’infraction à cet engagement, la personne concernée »ne respecterait alors plus les critères de sélection pour les prochaines échéances internationales, incluant les Jeux olympiques 2024« .

Parmi les internationaux concernés par cette décision : le pivot Louis Labeyrie engagé depuis le mois de juillet avec le club russe de l’Unics Kazan et l’ailier Livio Jean-Charles qui vient de signer un contrat avec le CSKA Moscou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.