Le « McKinney », plus vaste incendie de l’année, fait deux morts et continue de progresser en Californie

Il est attisé par des vents forts, détruisant des maisons et forçant des milliers de personnes à évacuer leurs domiciles. L’incendie baptisé « McKinney », le plus vaste de l’année en Californie, a déjà détruit plus de 20.638 hectares de la forêt nationale de Klamath, près de la ville d’Yreka dans le nord de l’État. Et il continue sa progression à travers les régions arides de l’Etat de l’ouest américain, a indiqué ce dimanche soir l’agence de lutte contre les incendies CalFire.

Dimanche matin, les corps de deux personnes décédées ont par ailleurs été découverts dans un véhicule calciné, a annoncé le bureau du shérif du comté de Siskiyou lundi. Les pompiers pensaient qu’elles avaient été rattrapées par le feu, qui se déplaçaient très vite, alors qu’elles tentaient de fuir, a précisé le shérif Jeremiah LaRue à la chaîne de télévision ABC.

Le « McKinney » est le feu de forêt le plus important depuis le début de l’année en Californie, déjà frappé par plusieurs autres incendies cet été. Le gouverneur de l’Etat, Gavin Newsom, a déclaré samedi l’état d’urgence, expliquant que le brasier avait « détruit des maisons » et « menacé des infrastructures essentielles » depuis son déclenchement vendredi.

Plus de 2.000 résidents se sont vus notifier des ordres d’évacuation, selon le bureau des services d’urgence du gouverneur de Californie, principalement dans le comté de Siskiyou. « Les habitants des zones environnantes doivent être prêts à partir si nécessaire. S’il vous plaît, n’hésitez pas à évacuer », a tweeté le shérif du comté.

Près de 650 personnes pour éteindre le feu

Larry Castle, un habitant d’Yreka, a raconté au journal Abeille de Sacramento que son épouse et lui avaient emporté quelques affaires et pris leurs trois chiens avant de quitter les lieux pour la nuit. D’autres incendies survenus ces dernières années leur ont appris que la situation pouvait devenir « très, très grave ».

Près de 650 personnes intervenaient dimanche pour éteindre le feu, selon le Groupe de coordination nationale des feux de forêts. La saison des incendies en Californie, État dans une situation de sécheresse persistante, devrait durer plusieurs mois. Ces dernières années, la Californie et d’autres parties de l’Ouest des États-Unis ont été ravagées par des incendies rapides et importants sous l’effet du réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.