La Juve cherche désespérément le remplaçant de Paul Pogba

La suite après cette publicité

« Après s’être plaint de douleurs au genou droit, Paul Pogba a subi des examens radiologiques qui ont révélé une lésion du ménisque latéral. Dans les prochaines heures, il subira une consultation orthopédique spécialisée. Par conséquent, afin de poursuivre son traitement, il ne participe pas au voyage à Dallas». Voilà comment l’aventure de Paul Pogba, de retour à la Juventus Turin après un passage contrasté du côté de Manchester United, a débuté. Une terrible nouvelle pour le milieu international français (91 sélections, 11 buts) qui pourrait même manquer le prochain Mondial avec les Bleus. Un énorme coup dur, également, pour la Vieille Dame désormais orpheline du natif de Lagny-sur-Marne.

Alors pour le remplacer, le club du Piémont multiplie les pistes. En interne tout d’abord depuis la Gazzetta dello Sport affirmait enfin que les dirigeants turinois pensaient à son compatriote… Adrien Rabiot. Pourtant, à un mois de la fin du marché des transferts, les Bianconeri – qui se souviendraient également se séparer de l’ancien Parisien ainsi que de l’ex-barcelonais Arthur, s’annoncent à Valence – gardent encore un œil sur d’autres solutions.

La Juve revient à la charge pour Milinković-Savić !

Dans cette optique et pour venir combler le vide laissé par Paul Pogba ou encore Weston McKennie, lui aussi éloigné des terrains, la Juventus prospecte. Sous contrat jusqu’en juin 2024, Leandro Paredes, le milieu défensif du PSG, est ainsi particulièrement suivi par la Vecchia Signora qui entend s’attacher ses services cet été. Outre l’Argentin, pour qui l’optimisme est de mise, la Juve s’intéresse également au profil de Sergej Milinković-Savić. Agé de 27 ans, le milieu de terrain serbe de la Lazio est régulièrement cité au cours des différentes périodes de mercato, sans pour autant quitter Rome.

Une issue qui pourrait, cette fois-ci être différente. Dans cette optique, les dirigeants turinois continuent d’ailleurs de discuter avec Mateja Kezman, le représentant de l’international serbe (34 sélections, 6 buts). Comme indiqué par le Corriere dello Sport, cette opération s’avère malgré tout complexe, compte tenu de 60 millions d’euros demandés par les Biancocelesti. Si cet obstacle semble, aujourd’hui, insurmontable pour la Vieille Dame, le conseil turinois n’a clairement pas l’intention de lâcher l’affaire sans se battre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.