«Il faut faire attention à ce qu’il dit», Louis Boyard (LFI) répond à Michel Onfray

Le philosophe Michel Onfray a fait sortir de ses gonds une partie de la gauche ce dimanche. Dans une tribune, publiée dans Le Journal du Dimanche , l’essayiste a révélé qu’une partie de la gauche « parait son antisémitisme d’un antisionisme ». Invité de Jeanne Baron sur Europe 1 ce dimanche, le député insoumis Louis Boyard a réagi.

« Je le trouve assez insupportable », charge-t-il d’entrée de jeu. « L’antisémitisme n’est pas un mot que l’on peut utiliser comme ça à la légère. C’est un mot qui est chargé de 2000 ans d’histoire. Ça fait 2000 ans que les juifs sont persécutés, tout le temps , jusqu’à arriver aux pires crimes que l’humanité n’ait jamais commis », at-il ensuite déclaré.

La question d’un « apartheid » en Israël

Dans le même temps, sur C-News, Michel Onfray ne changeait pas une virgule de ses propos : « Une partie de la gauche a signé un texte qui parlait d' »apartheid » concernant Israël . (…) Je ne suis pas sûr que dans les pays d’apartheid, on autorise des gens à pratiquer leur religion si ce n’est pas la religion dominante. J’ai révélé qu’il y avait une grande tradition antisémite du côté de la gauche qui revenait ».

>> LIRE AUSSI – 80 ans de la rafle du Vél d’Hiv : Macron appelle « les forces républicaines » à « redoubler de vigilance » face à l’antisémitisme

Au micro d’Europe 1, Louis Boyard a justifié la signature de ce texte. « Quand on parle d’apartheid vis-à-vis de ce qui se passe en Palestine, est ce que sincèrement vous pensez qu’on le travaille parce qu’on…

Lire la suite sur Europe1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.