Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky en entretien téléphonique…

7h52 : Un « crime de guerre russe délibéré »

Vendredi, l’explosion d’un hangar abritant des soldats ukrainiens prisonniers à Olenivka, en territoire occupé par les Russes dans la région de Donetsk, a fait 50 morts et 73 blessés graves. Un « crime de guerre russe délibéré », selon Volodymyr Zelensky.

Mykhailo Podoliak, conseiller de la présidence ukrainienne, a mis en doute dimanche la version d’une « frappe » avancée par les Russes, qui en accuse l’armée ukrainienne. « Une frappe ? Non, une attaque terroriste », at-il écrit sur Twitter. « 1. Les images satellites montrent que seul un bâtiment a été endommagé. 2. Les prisonniers avaient été amenés là juste avant l’attaque. 3. L’analyse des photos montre une explosion thermobarique depuis l’intérieur », at-il affirmé.

Le Comité international de Croix-Rouge a déclaré dimanche n’avoir toujours pas reçu d’autorisation officielle de Moscou de se rendre sur les lieux, et a souligné qu’il était « impératif que le CICR ait accès immédiatement » au site et aux victimes.

Selon le renseignement ukrainien, l’attaque « a été réalisée par des mercenaires de la division Wagner », la compagnie russe de mercenaires dont les hommes ont été accusés de crimes en Syrie et en Afrique notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.