Et si la carte d’Azeroth était bien plus grande qu’on ne le croit ? – World of Warcraft

La position des Îles aux dragons sur la carte d’Azeroth est pour l’instant totalement inconnue. Ou, malgré un monde relativement vaste du point de vue des joueurs, on se demande quand même où Blizzard va caser le nouveau continent de l’extension Dragonflight.

Du côté de Tour de clavier, spécialisé dans le datamining de WoW, on se demande si le monde n’est pas bien plus vaste que nous le connaissons aujourd’hui. Ainsi, en étudiant la météo des continents, il a placé Norfendre dans la zone polaire, tout en haut de la planète.

Ensuite, on descend dans la zone chauffée. On y trouve le Mont Hyjal, Sombrivage, les Îles Brisées ainsi que les Hinterlands et les Maleterres. Plus bas se trouve la zone subtropicale où se manifeste la majorité des régions contenues dans la partie sur de Kalimdor et des Royaumes de l’est. Enfin, on arrive à la zone tropicale où se trouve la majorité de la Pandarie.

Si on compare avec notre bonne vieille Terre, les zones se répètent dans l’autre sens dans l’hémisphère sud. Keyboardturn estime donc que la moitié de la planète nous est encore inconnue. Les îles du sud se situeraient en fait à l’équateur, avec un hémisphère sud totalement inconnu. L’auteur extrapole même que les territoires inexplorés s’étendent bien au-delà, de l’autre côté de la planète.

Pourquoi une telle théorie ? Et bien parce que les îles aux dragons sont supposées n’avoir jamais été visitées par les races mortelles. Si la Pandarie était dans la brume et découverte un peu par accident, le continent de Dragonflight peut difficile se trouver près de Kalimdor ou des Royaumes de l’est sans avoir jamais été aperçus par les navires de la Horde et de l’Alliance.

Se pourrait-il que Blizzard en profite pour étendre la carte du monde et, en quelque sorte, se donner de l’air pour les continents des prochaines extensions de World of Warcraft ? À vos hypothèses 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.