Où placer son argent quand la Bourse baisse et les taux montent ?

À Wall Street, le Nasdaq a chuté de près de 30 % et le Standard & Poor’s 500 de 20 % depuis le début de l’année. SPENCER PLATT/AFP

DÉCRYPTAGE – Les gérants se sont reportés sur les secteurs ayant souffert, comme la tech et le luxe, mais en produisent régulièrement les sociétés.

Le premier semestre a été catastrophique en Bourse. Le CAC 40 a perdu 15,5 % et l’indice européen EuroStoxx 50 environ 18 %. C’est encore pire à Wall Street : le Nasdaq a dégringolé de près de 30 % et le Standard & Poor’s 500 de 20 %. Les marchés obligataires, qui servaient auparavant de refuge lors des coups de tabac sur les actions, se sont également effondrés. « Ils ont plongé en moyenne de 13 %, du jamais vu depuis quarante ans »constate Vincent Marioni, directeur des investissements crédit chez Allianz GI. Il faut remonter au choc pétrolier de 1974 pour retrouver un premier semestre aussi calamiteux.

Cette contreperformance est le résultat de deux chocs : la guerre en Ukraine et la mise sous cloche de pans entiers de l’économie chinoise, à cause de la politique zéro Covid. Ces deux événements ont propulsé l’inflation, qui était déjà soutenu fin 2021, à des niveaux stratosphériques (+ 8,6 % en mai aux États-Unis).

Les professionnels se révèlent extrêmement prudents quant aux évolutions…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *