DIRECT. Emmanuel Macron « ne peut pas renvoyer la balle aux groupes parlementaires et ne pas engager un dialogue », estime Valérie Rabault

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #POLITIQUE

08h40 : A l’inverse de la France, qui vient d’enregistrer une abstention de près de 54 % aux dernières élections législatives, la participation électorale reste forte dans certains pays de l’UE. Face à la tentation du vote obligatoire, plusieurs leviers existent pour remettre les citoyens sur le chemin des urnes. Pierre-Louis Caron et Louis San penchent sur le sujet.


(JÉRÉMIE LUCIANI / FRANCEINFO)

08h20 : En remportant 89 sièges dans l’hémicycle, le Rassemblement national a réussi une performance inédite dans son histoire. De quoi permettre au parti d’extrême droite d’envisager une victoire à la présidentielle de 2027 ? Antoine Comte se pose la question dans un article.

08h01 : 🗣 « Le gouvernement n’a rien proposé sur les salaires. Nous allons déposer une proposition de loi pour améliorer la situation, ce qui permettra à Macron de se positionner » annonce @Valerie_Rabault, députée PS du Tarn-et-Garonne, au sujet du pouvoir d’achat.▶ #Les4V @jeffwitten https://t.co/668GVpHLQu

08h00 : Depuis quelques jours, la majorité présidentielle tente de mettre les oppositions au pied du mur en leur demandant de se prononcer par avance sur le projet de loi sur le pouvoir d’achat qui devrait être présenté dans les prochaines semaines à l’Assemblée. Invitée des « 4 Vérités » de France 2, la députée socialiste entend faire l’inverse : déposer une proposition de loi en faveur d’une augmentation des salaires et demander à « Macron de se positionner ».

07h35 : Le Figaro le juge Emmanuel Macron « isolé » après la fin de non-réception opposée par les oppositions « aux demandes de clarification demandées par le chef de l’Etat ». Le président avait demandé aux principales forces de l’Assemblée de dire à quel point elles étaient prêtes à participer à la construction des lois.

06h08 : On commence avec un premier point sur l’actualité :

L’Union européenne, réunie en sommet à Bruxelles, a entériné la candidature de l’Ukraine, une étape hautement symbolique près de quatre mois après l’invasion provoquée par l’armée russe. Volodymyr Zelensky s’est félicité d’une « victoire » politique.

Emmanuel Macron occupé par les dossiers internationaux, c’est au tour d’Elisabeth Borne de monter au front. À l’étape du chef de l’État, la Première ministre va continuer durant les prochaines heures les entretiens avec les principales forces de l’Assemblée. Hier, elle a indiqué ne pas avoir « réellement tranché » si elle allait demander un vote de confiance aux députés.

Le trafic sera très perturbé aujourd’hui sur au moins quatre lignes du Transilien en Ile-de-France en raison d’une grève des conducteurs SNCF. Le RER B fonctionnera lui quasi normalement pour desservir le Stade de France où se tiendra la finale du Top 14 de rugby.

• Sept départements restent ce matin en vigilance orange en raison des risques d’orage, du Tarn et de l’Aveyron jusqu’aux Savoies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.