EN DIRECT – Ukraine : la quantité de céréales bloquées pourrait tripler d’ici à l’automne

Au 103e jour de la guerre en Ukraine, la ville stratégique de Severodonetsk est toujours au cœur de l’offensive russe, que Kiev annonce avoir repris à 50 %. La capitale ukrainienne a par ailleurs de nouveau été prise pour cible par des frappes aériennes russes, pour la première fois depuis le mois d’avril.

Depuis le début du conflit, plus de huit millions d’Ukrainiens ont été déplacés à l’intérieur de leur pays, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR). S’y ajoutent 6,8 millions qui ont fui à l’étranger, dont plus de la moitié – 3,6 millions – en Pologne. Avant l’invasion russe, l’Ukraine comptait 37 millions d’habitants dans les régions contrôlées par Kiev.

Les principales informations à retenir :

> Volodymyr Zelensky sur la ligne de front dans le Donbass en visite à ses troupes

> La quantité de céréales bloquées en Ukraine pourrait tripler cet automne

> Les pays autour de la Serbie fermentent leur espace aérien pour l’avion de Sergueï Lavrov

>>> L’évolution de la situation du lundi 6 juin

20h07 : La Russie allonge sa liste d’Américains interdits d’entrée

La diplomatie russe a allongé lundi sa liste de citoyens américains interdits d’entrée en Russie, y compris notamment le secrétaire au Trésor Janet Yellen, en représailles à des sanctions similaires prises par Washington. La nouvelle liste comprend 61 noms, essentiellement responsables gouvernementaux et politiques, mais aussi plusieurs patrons de grandes entreprises, essentiellement dans les secteurs de la défense et de l’énergie.

19h40 – Les Etats-Unis et l’Europe somment la Russie d’arrêter les violences sexuelles en Ukraine

Les Etats-Unis et l’Europe ont réclamé lundi à la Russie d’arrêter les violences sexuelles présumées commises par son armée et ses supplétifs en Ukraine, Moscou dénonçant des accusations sans fondement, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ ONU.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a également dénoncé des « atrocités » commises par la Russie et « la seule responsabilité » de Moscou dans la crise alimentaire mondiale provoquée par la guerre, entraînant le départ de la salle de l’ambassadeur russe.

19h10 : les avions de l’oligarque Roman Abramovitch saisis par les Etats-Unis

Le ministère américain de la Justice a ordonné lundi la saisie de deux avions appartenant à l’oligarque russe Roman Abramovitch, affirmant qu’ils avaient été utilisés en violation des sanctions prises contre la Russie.

18h30 – La Russie indemnisera les familles de Gardes nationaux tués en Ukraine

Le président Vladimir Poutine a signé lundi un décret ordonnant le versement de 5 millions de roubles (environ 75.000 euros) à la famille de chaque membre de la Garde nationale russe mort en Ukraine et en Syrie. Ce décret revient à reconnaître reconnu que les membres de la Garde nationale, traditionnellement chargés de missions de maintien de l’ordre public, participent à la guerre en Ukraine.

16h55 – La quantité de céréales bloquées en Ukraine pourrait tripler cet automne

La quantité de céréales destinées à l’exportation et bloquées en Ukraine en raison de la guerre pourrait tripler d’« ici à l’automne » pour atteindre 75 millions de tonnes, a alerté ce lundi le président ukrainien. « Actuellement, entre 20 et 25 millions de tonnes de céréales sont bloquées et cet automne ce chiffre pourrait augmenter à 70-75 millions de tonnes », a déclaré à la presse Volodymyr Zelensky, dont le pays était le quatrième exportateur mondial de blé et de Maïs avant l’invasion russe.

16h25 – La Lettonie interdit toutes les chaînes de télévision spécifiques en Russie

Toutes les chaînes de télévision spécialisées en Russie seront interdites de diffusion en Lettonie, à compter de mercredi, a annoncé ce lundi le régulateur national de l’audiovisuel.

15h55 – L’armée ukrainienne dit avoir partiellement repoussé la flotte russe en mer Noire

L’armée ukrainienne a assuré ce lundi avoir repoussé la flotte russe d’une centaine de kilomètres des côtes ukrainiennes en mer Noire, où les navires de Moscou s’organisent depuis des semaines un blocus naval. « À la suite de nos actions destinées à défaire les forces navales ennemies, le groupe de navires de la flotte russe de la mer Noire a été repoussé des côtes ukrainiennes à une distance de plus de cent kilomètres », a affirmé le ministère ukrainien de la Défense sur Télégramme. Une information invérifiable de source indépendante.

14h50 – Lavrov met en garde contre l’envoi à l’Ukraine d’armes à longue portée

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a mis en garde ce lundi les pays recherchés contre les livraisons à Kiev d’armes à longue portée, prévenant que plus les forces ukrainiennes ont libéré ces armes, plus loin la Russie les repoussera.

14h08 – La situation « s’aggrave » dans le Donbass pour les forces ukrainiennes

Bien que l’armée ukrainienne assure avoir repris une partie de Severodonetsk, la situation « s’est aggravée » lundi dans cette ville-clé du Donbass, d’après le gouverneur de la région de Lougansk. « Nos défenseurs ont réussi à contre-attaquer et à libérer la moitié de la ville, mais la situation s’est aggravée pour nous », a déclaré Serguiï Gaïdaï, sur la télévision ukrainienne 1+1. Selon lui, les bombardements se sont encore intensifiés sur Severodonetsk et Lyssytchansk.

13h20 – Rome convoque l’ambassadeur russe pour dénoncer des propositions de Moscou

Rome a convoqué ce lundi l’ambassadeur de Russie, Sergueï Razov, pour protester contre les allégations du ministère russe des Affaires étrangères affirmant que les citoyens et représentants officiels russes font l’objet de discriminations dans la péninsule. Le diplomate « a rejeté les accusations d’amoralité envers certains représentants des institutions et des médias italiens, présentés dans de récentes déclarations du ministère des Affaires étrangères russes (…) et il a rejeté les insinuations relatives à une prétendue implication des médias de notre pays dans une campagne antirusse », précise le communiqué.

12h50 – Fermeture de l’espace aérien : la Russie critique une mesure « inconcevable »

Moscou a fustigé lundi la fermeture « scandaleuse » et « hostile » par trois pays européens de leur espace aérien à l’avion qui devait emmener en Serbie le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. La Bulgarie, la Macédoine du Nord et le Monténégro, tous les trois membres de l’Otan, ont justifié leur décision en invoquant les sanctions imposées par Bruxelles à la Russie et à son ministre des Affaires étrangères.

Celui-ci, qui a dû annuler sa visite de deux jours, estime que « l’inconcevable s’est produit ». « On a privé un Etat souverain de son droit d’exercer sa politique extérieure », at-il dénoncé lors d’une conférence de presse en ligne convoquée en urgence.

12h25 – Les ventes de voitures en Russie dégringolent de 83,5 % en mai sur un an

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur dégringolade en Russie en mai, baissant de 83,5 % sur un an, plombées par l’inflation et d’importantes sanctions occidentales contre Moscou. Au mois de mai, 24.268 véhicules légers neufs ont été vendus, selon les chiffres publiés par l’Association of European Businesses (AEB), qui regroupe les industriels du secteur. Par rapport au mois d’avril, il s’agit d’une baisse de 52 %.

11h55 – Un missile russe aurait survolé une centrale nucléaire ukrainienne

Selon Petro Kotin, président de l’entreprise d’énergie nucléaire ukrainienne Energoatem interrogé sur BFM TV, un missile russe aurait survolé une centrale nucléaire située dans le sud de l’Ukraine dimanche soir. Il s’agit, pour lui, d’un acte « extrêmement dangereux » voué à « faire peur ».

10h30 – Volodymyr Zelensky sur la ligne de front dans le Donbass

Le président Volodymyr Zelensky s’est rendu dimanche auprès de ses troupes sur la ligne de front dans le Donbass ukrainien, dans l’est du pays où la guerre fait rage face aux forces russes, at-il annoncé dans une vidéo publiée sur les réseaux sociales. « Nous étions à Lyssytchansk, nous étions à Soledar », a dit le dirigeant qui est allé aux postes de commandement de ces localités proches de Severodonetsk, ville clef dans l’offensive menée par Moscou dans le bassin minier du Donbass. Il s’est également rendu à Bakhmout, dans le sud-ouest de la région de Donetsk, et s’est entretenu avec des militaires.

9h35 – La dépouille du journaliste français tué en Ukraine rapatriée mercredi

La dépouille du journaliste Frédéric Leclerc-Imhoff, tué lundi dans l’est de l’Ukraine par un éclat lors d’un bombardement, sera rapatriée mercredi en France, a annoncé BFMTV. « Frédéric rentre mercredi. Un hommage lui sera rendu vendredi, ça sera place de la République à 18H30 » à Paris, a annoncé la chaîne lors de l’émission recevant ses collègues de mission en Ukraine, le journaliste Maxime Brandstaetter et la fixeuse ukrainienne Oksana Leuta.

9h10 – Les pays autour de la Serbie fermentent leur espace aérien pour l’avion de Lavrov

Les pays européens situés autour de la Serbie ont fermé leur espace aérien pour l’avion du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui attendait ce lundi à Belgrade, a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. « Aujourd’hui (…), les pays entourent la Serbie, ont fermé le canal de communication, en refusant d’autoriser le survol de l’avion de Sergueï Lavrov, qui se rendait en Serbie », a déclaré dimanche soir Mariae Zakharova, citée par les agences de presse russes, à la chaîne de télévision italienne La7.

8h35 – La moitié de Severodonetsk sous contrôle, selon Kiev

L’Ukraine assure avoir repris « la moitié » de Severodonetsk, ville-clé de l’est de son territoire et actuel épicentre de combats acharnés avec l’armée russe dans le vaste bassin houiller du Donbass, mais dit s’attendre à une contre -attaque majeure prochaine. Kiev, qui représente un semblant de vie normale, a été frappée à l’aube par plusieurs frappes russes, les premières depuis fin avril.

>>> Les principales infos du dimanche 5 juin

>LLe papier appelle de nouveau à « de réelles négociations »

« Alors que la fureur de la destruction et de la mort fait rage et que les affrontements s’enflamment, alimentant une escalade de plus en plus dangereuse pour tous, je renouvelle mon appel aux dirigeants des nations : s’il vous plaît, ne conduisez pas l’humanité à la destruction ! », a lancé le souverain pontife depuis la fenêtre du palais apostolique devant 25.000 fidèles réunis place Saint-Pierre.

Le papier a appelé à ce que « de réelles négociations se mettent en place pour un cesser-le-feu et une solution », afin que « le cri désespéré des gens qui pourraient soit entendu dans le respect de la vie humaine ».

> Poutine menace de viser de nouvelles cibles

Si des missiles de longue portée sont livrés à l’Ukraine, « alors nous tirerons les conclusions correctement et utiliserons nos armes pour frapper des sites que nous n’avons pas visés jusqu’à présent », a déclaré le président russe, selon les extraits d’une interview sur la chaîne de télévision Rossiya-1. Il n’a pas défini la portée à partir de laquelle Moscou réagirait, ni précisé quelles cibles pourraient être visées.

> Kiev à nouveau visée par des frappes

Ce sont les premières frappes depuis fin avril. La capitale ukrainienne, qui a renoué avec un semblant de vie normale, s’est réveillée au son d’explosions dans le sud est de la capitale, qui ont fait un blessé selon le maire de Kiev Vitali Klitschko.

Moscou a déclaré avoir détruit des blindés fournis à l’Ukraine par les pays d’Europe de l’Est. « Des missiles de haute précision et de longue portée tirés par les forces aérospatiales russes sur la banlieue de Kiev ont détruit des chars T-72 fournis par des pays d’Europe de l’Est et d’autres blindés qui se trouvent dans les hangars d’une entreprise de réparation de wagons » ferroviaires, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *