Cette maman raconte son accouchement dans l’océan : « Les vagues avaient le même rythme que les contractions »

Josy Peurkert, 37 ans, a accouché de son quatrième enfant le 26 février 2022. Celle Allemande installée au Nicaragua a partagé une vidéo de la naissance de son fils, prénommé Bodhi Amor Ocean Cornelius, qui a fait le buzz car elle a eu lieu dans l’océan Pacifique, à Paya Majagual. Elle était assistée uniquement de son compagnon, Benni Cornelius (42 ans), et raconte cette naissance hors du commun.

La préparation de son accouchement dans l’océan

Si Josy Peurkert a décidé d’habiter au bord de l’océan, c’est parce qu’elle voulait être « sans inquiétude pour une fois ». « Mon premier accouchement a été traumatique dans une clinique et mon deuxième accouchement a eu lieu à la maison, mais pour le troisième, même une seule sage-femme dans ma maison était trop »raconte-t-elle à Jam Press. « Cette fois je n’ai eu ni rendez-vous chez le médecin, ni échographie, ni influence extérieure. Nous n’avions pas de date de terme ou une date limite pour que le bébé arrive, nous faisions juste confiance au fait que notre bébé trouverait son chemin. Je n’avais ni peur ni inquiétude d’accueillir une nouvelle petite âme dans nos vies, juste moi, mon partenaire et les vagues »explique la jeune maman.

Après la publication de son récit et de sa vidéo sur Instagram, Josy Peurkert a reçu des commentaires critiques et inquiets, notamment d’internautes qui lui signalaient qu’elle risquait une infection bactérienne en accouchant ainsi, ou encore que son bébé avait sûrement eu froid en sortant de son utérus pour arriver dans l’eau de l’océan. « Bodhi est né en milieu de journée quand il faisait environ 35 °C, nous n’étions pas inquiets du tout à l’idée qu’il pourrait avoir froid et je n’avais aucune inquiétude concernant les infections pouvant venir de la mer. Il est en santé. J’ai fait toutes les recherches dont j’avais besoin pour savoir que c’était sans danger. L’eau est une barrière médicale prouvée »répond-elle.

Comment s’est-il déroulé son accouchement dans la mer ?

Le jour de l’accouchement, comme chaque matin, Josy a préparé des pancakes pour sa famille. En sentant que le moment d’accoucher arrivait, elle et son mari ont nommé leurs trois aînés à une personne proche avant de prendre la direction de la plage. Selon elle, « depuis des semaines, il y avait un panier tressé dans la voiture avec tous les ustensiles » nécessaire, comme des serviettes, de la gaze ou encore un bol pour délivrer le placenta. Son bébé était en outre parfaitement configuré dans l’utérus, et elle vérifiait régulièrement son col pour savoir quand le travail commencerait.

Cette maman raconte que l’océan était à la température parfaite pour son accouchement. Au début, elle enlace son partenaire et ils se laissent bercer par les mouvements de l’eau : « Les vagues avaient le même rythme que les contractions. Ce rythme fluide m’a fait me sentir vraiment bien. J’ai eu cette idée en tête d’accoucher dans l’océan et parce que les conditions étaient réunies le jour J, c ‘est ce que j’ai fait ». Quand elle a envoyé le moment venu, elle s’agenouille dans la mer, son conjoint derrière elle : « Le doux sable volcanique me rappelait qu’il n’y a rien d’autre entre le paradis et la Terre, juste la vie ».

Dans sa publication Instagram, elle s’adresse à Benni : « Tu es protecteur derrière moi, brisant les vagues pour moi. Ta voix dans mon oreille m’apporte la sécurité dont j’ai besoin. Avec la prochaine vague, la prochaine contraction et je peux sentir le bébé arriver », se souvient-elle. Quand Bodhi sort du canal vaginal, elle est prête et l’attrape immédiatement pour le placer contre sa poitrine. « Je peux à peine le croire. Si rapide. Si facile. Juste toi et moi et ce bébé. Je suis toujours assise là à profiter des vagues pendant que tu prends une serviette »raconte-t-elle.

Peu de temps après a lieu la délivrance du placenta, et elle et Benni empêchernt qu’il soit complet. Comme c’est le cas et que la mère comme l’enfant se porte bien, ils rentrent chez eux et s’installent confortablement avec leur bébé pour une longue séance de câlins de bienvenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *