quelles sont les plus grandes angoisses des Français ?

Selon une étude menée par l’Ifop, 18% des Français sont anxieux à cause de l’actuelle guerre en Ukraine.

La nouvelle étude menée par l’Ifop pour Mes Bienfaits est consacrée aux sources d’angoisse des Français. Premier apprentissage de ce sondage, 95 % des Français âgés de 18 ans et plus déclarent avoir au moins une grande source de stress ou d’anxiété. En effet, seulement 5 % des personnes interrogées déclarent ne pas être stressées, ni anxieuses.

Et sur la première place pointe un sujet de préoccupation mondiale. En effet, la guerre en Ukraine apparaît comme la première source d’anxiété pour 18 % des Français. Au même niveau, les Français sont également 18 % à s’inquiéter de leur situation financière.

Parmi les autres sources d’angoisse, les Français évoquent leur famille (13%), leur santé (12%), leur travail (9%), une possible crise économique mondiale (9%), l’avenir de la planète, l ‘épidémie mondiale de Covid-19 (5%), la vie sentimentale (3%) et les tâches domestiques pour 2% des sondés.

Comme la note le sondage, deux des trois plus grandes sources d’anxiété sont de l’ordre économique et financier. « On constate que ce sont notamment les catégories de personnes les moins favorisées et les plus sujettes à la précarité qui sont les plus anxieuses à ce sujet : les moins de 35 ans (59 %), les employés (58 %), les ouvriers (57 %) et les femmes (45 %)« , détaille l’Ifop.

VIDÉO – Carnet de Santé – Dr Christian Recchia : « 1 personne sur 5 est concernée par la dépression »

Sport, sommeil et ostéopathie

Alors, pour faire baisser le stress, chacun a sa technique. 62 % des sondés anxieux ont mis en place au moins une action de leur propre initiative pour aller mieux. En tête : une activité physique. De plus, les Français tentent également d’améliorer leur sommeil et de soigner leur alimentation. Certains ont choisi des exercices de respiration et des activités artistiques. Seulement 9 et 7% des Français se tournent vers les compléments alimentaires et la méditation.

Parmi les sondés, ils sont 30 % à consulter au moins un spécialiste de santé. C’est l’ostéopathe qui arrive en deuxième position juste après le médecin généraliste.

VIDÉO – Carnet de Santé – Dr Christian Recchia : « Attention, mal dormir, et en plus ne pas le savoir, c’est extrêmement dangereux pour votre santé »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *